Afrique de l'Est: Le pays détient 32% des projets d'investissement dans les pays du COMESA pendant le premier semestre de 2020

L'Egypte se taille la part du lion quant au nombre de projets d'investissement mis en place dans les pays du Marché commun de l'Afrique orientale et australe (COMESA) avec 32 projets soit 32% du nombre total de projets réalisés, apprend-on mercredi d'un rapport dont l'Agence de presse du Moyen-Orient a obtenu une copie mercredi.

Selon le rapport, près de 100 projets avec des investissements étrangers directs, ont été mis en place durant la période du janvier jusqu'au juillet 2020 contre 228 projets durant la même période en 2019 soit un recul de 56.14% en raison de la propagation du coronavirus et des mesures de restriction imposées au voyage.

Le plus grand nombre desdits projets ont été établis en janvier dernier (22 projets) soit 22% du total de projets annoncés, souligne le rapport.

Quant au capital d'investissement, précise le rapport, le coût des projets réalisés s'élève à 4.23 milliards d'USD soit un recul de 70.95% du coût enregistré durant la même période en 2019 soit 12.4 milliards d'USD.

La Chine détient la plus grande part des investissements directs dans la région africaine avec environ 17 projets, ce qui constitue 17% du total des projets annoncés cette année, suivie par les Émirats arabes unis (13%), la France (9%) et l'Allemagne (6%), et la contribution de l'Égypte et de l'Arabie saoudite est environ 3%, souligne le rapport.

A La Une: Egypte

Plus de: Egypt Online

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.