Togo: Mise en garde d'Olympio contre « une explosion sociale »

25 Novembre 2020

Assurément, il est l'un des acteurs politiques de l'opposition togolaise, les plus réactifs depuis la présidentielle de 2020.

Tant, sur presque tous les sujets concernant la vie politique et sociale du pays, il ne se prive pas de réagir, pour faire connaitre sa position mais aussi celle de son parti politique, le Parti des Togolais.

Suite à la nouvelle interdiction de Payadowa Boukpessi ayant frappé la manifestation que projette la DMK (Dynamique Monseigneur Kpodzro), dynamique dont son parti n'est pas membre, Nathaniel Olympio, président national du Parti des Togolais, n'y est pas allé par quatre chemin pour se faire entendre.

De l'avis de celui-ci, « l'interdiction systématique des manifestations pacifiques au Togo est une dérive dangereuse qui élargit le champ des extrêmes ».

Appelant le régime de Faure Gnassingbé, à laisser « le peuple respirer », il avertit de ce que, « quand on étouffe toutes les voies d'expression publiques, l'explosion sociale devient une conséquence difficile à éviter ».

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.