Sénégal: Violences faites aux femmes - Macky Sall soutient « les 16 jours d'activisme »

25 Novembre 2020

Le président Macky Sall a manifesté, dans un tweet, son soutien à la cause féminine notamment contre les violences faites aux femmes.

Ce 25 novembre, journée internationale pour l'élimination des violences faites aux femmes, lance également la campagne des 16 jours d'activisme créée en 1991 par des activistes du premier Institut international pour le Leadership des femmes et appuyée chaque année par Onu Femmes sous le thème « Orangez le monde ».

« C'est pour cette raison, qu'il me tient à cœur de profiter de cette journée pour rappeler mon soutien sans faille aux acteurs, institutions locales et internationales qui travaillent sans relâche pour la protection des femmes partout dans le monde, en particulier au Sénégal », a tweeté Macky Sall.

C'est pour cette raison, qu'il me tient à cœur de profiter de cette journée pour rappeler mon soutien sans faille aux acteurs, institutions locales et internationales qui travaillent sans relâche pour la protection des femmes partout dans le monde, en particulier au Sénégal. pic.twitter.com/S3UmywsQsS

-- Macky Sall (@Macky_Sall) November 25, 2020

La journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes est l'occasion, selon le chef de l'Etat, de faire le point sur les avancées considérables en matière de lutte contre les violences basées sur le genre mais aussi sur les innombrables défis liés aux questions du genre au Sénégal..

Sur ce point, la loi criminalisant le viol et la pédophilie que le chef de l'Etat sénégalais a promulguée le 10 janvier 2020 participe à « étoffer et consolider (l')arsenal juridique (du Sénégal), contribuant ainsi à l'éradication de toutes les formes de violence basées sur le genre ».

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.