Afrique Australe: Coopération régionale - La SADC au chevet de la RDC

La situation politique qui prévaut en République démocratique du Congo (RDC) sera au menu du sommet extraordinaire de la Communauté de développement de l'Afrique australe (Sadc) qui se tiendra, le 27 novembre, au Botswana.

Outre la coopération politique, la défense et la sécurité, la Troïka de l'Organe de la Sadc qui comprend le Botswana, l'Afrique du Sud et le Zimbabwe entend examiner à fond l'équation congolaise à la lumière des derniers développements. Il est évident que les tensions actuelles entre les partenaires de la coalition au pouvoir avec, à la clé, les consultations des forces politiques et sociales initiées par le chef de l'Etat, seront passées au crible en vue de dégager des pistes de solution plausibles.

Présidé par le président de la République de Botswana, Dr Mokgweetshi Keabetswe, ce sommet sera élargi également aux pays contributeurs de troupes FIB dans le cadre de la Monusco ( Mission de l'Organisation des Nations unies pour la stabilisation en RDC) que sont le Malawi, l'Afrique du Sud et la Tanzanie. A en croire le communiqué de la troïka de cet organe, ce sommet extraordinaire sera précédé de la réunion du comité ministériel de l'organe (AGC) qui se tiendra ce 26 novembre.

Pour rappel, la Sadc est une organisation de seize États membres créée en 1980. Elle a pour mission de promouvoir une croissance économique durable et équitable et le développement socio-économique grâce à des systèmes efficaces et productifs, une coopération et une intégration plus approfondies, une bonne gouvernance, une paix et une sécurité durables pour que la région émerge comme un acteur compétitif et efficace des relations internationales et de l'économie mondiale.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.