Congo-Kinshasa: UNC - Vital Kamerhe ne se porte pas bien

Condamné à vingt ans des travaux forcés pour détournement des fonds publics dans le cadre du programme d'urgence de 100 jours du Chef de l'État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, Vital Kamerhe a un état de santé, depuis lors, dégradé au point de devenir très préoccupant.

Après quelques semaines passées à l'ex-prison centrale de Makala, l'ancien directeur de cabinet du chef de l'Etat a été transféré depuis le mois d'août, au regard de la dégradation de son état de santé, dans un Centre hospitalier de Kinshasa pour une prise en charge médicale appropriée.

Il s'avère que, malgré les soins qui lui sont administrés sur place, l'état de santé du leader de l'Union pour la nation congolaise (UNC) ne s'est pas amélioré. Bien au contraire, il s'est nettement altéré au point de susciter des fortes craintes . A l'heure actuelle, il appert que Vital Kamerhe ne se porte pas bien. Le vice-ministre de la Justice, Bernard Takahishe, qui lui a rendu visite le 24 novembre l'a confirmé.

À l'en croire, l'ancien président de l'Assemblée nationale a un problème de tension et de respiration. Raison pour laquelle, a-t-il déclaré, à l'issue de sa visite, il a été déplacé pour être installé dans une salle appropriée pour une assistance respiratoire. « Il est dans une situation pas très confortable. Il est sérieusement malade et ça nécessite qu'il puisse avoir des soins appropriés pour que sa situation puisse s'améliorer. Sinon ça risque d'être une catastrophe », a déclaré le vice-ministre. Et d'ajouter : « Nous allons devoir étudier pour voir dans la mesure du possible ce que nous pouvons opérer comme choix par rapport à une officine qui peut le prendre suffisamment en charge et s'il y aura peut-être nécessité de l'évacuer ». Rappelons que c'est au mois d'août dernier que l'état de santé de Vital Kamerhe commencait à se dégrader. Ses proches insistent sur la nécessité de lui faciliter une évacuation médicale vers l'étranger pour lui permettre d'avoir des soins médicaux appropriés.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.