Ile Maurice: Meurtre de Dimple Raghoo - L'avocat Hisham Oozeer agressé

26 Novembre 2020

Ses services en tant qu'avocat, avaient été sollicités par le suspect Hashimkhan Hyderkhan, qui est impliqué dans la mort tragique de la Woman Police Constable Dimple Raghoo, survenu hier, mardi 24 octobre. Mais Me Hisham Oozeer retirer, après avoir été agressé dans même nuit. L'homme de loi, âgé de 35 ans, a porté plainte à la police pour agression et menaces.

Après le décès de la policière sous les roues de la voiture de Hashimkhan Hyderkhan, Hischam Oozeer s'est rendu au poste de police après que ce suspect s'est rendu à la police. Il devait l'assister pour donner sa version des faits. L'avocat était en compagnie de son confrère Me Nadeem Hyderkhan, pour assister leur client qui doit donner sa version des faits.

«J'ai demandé la permission aux officiers de la Criminal Investigation Division de Rose-Belle la permission pour avoir un entretien avec mon client. Ils m'ont demandé d'attendre à l'extérieur. Et c'est là que des hommes en civil se sont mis à me tabasser. J'ai reçu plusieurs coups au visage et sur mon corps» raconte l'homme de loi.

Joint au téléphone, Me Hisham Oozeer a expliqué qu'il a dû se retirer de l'affaire par la suite. «Mes services de même que ceux de Me Nadeem Hyderkhan ont été sollicités hier par le suspect Hashimkhan Hyderkhan. Mais depuis cet incident, c'est Me Teeluckdharry qui a pris le dossier». Il rajoute que la priorité pour l'instant demeure sur cette mort tragique de la policière. «Le reste n'est pas important. Il faut se focaliser sur les circonstances de cette mort atroce et non pas sur moi.»

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.