Congo-Brazzaville: Musique - Patrick Barezo présente son nouvel album

"Ange & démon", c'est le nom de l'album présenté le week-end dernier à Brazzaville par le nouvel adepte de la rumba, Patrick Barezo alias Tembé na ba maîtres.

Produit par Nguimbi Innocent Desnate (NID production) l'opus de Patrick Barezo est constitué de sept titres dont quatre rumba, deux génériques et un instrumental. "La Remontada", "Cent paroles", "La théorie des jeux", et "Tu me manques" sont des chansons de la rumba. Alors que le titre phare de l'album "Ange & démon", ainsi que la chanson "En cas de... " sont des génériques. La septième chanson "La théorie des jeux" qui est à la fois une rumba a été reprise en instrumental.

L'album arrangé dans un studio de la ville océane Pointe-Noire avant la touche finale au studio DM Record à Brazzaville, sort sur le marché avec trois clips promotionnels, tous tournés dans la capitale économique du Congo. Il s'agit des clips des morceaux "Ange & démon", "Tu me manques", et "La théorie des jeux".

Quant au titre de l'album "Ange & démon", Patrick Barezo dit que c'est juste pour dire que nul n'est parfait. « Je pouvais bien l'intituler "Nul n'est parfait", mais ce serait trop facile que les gens le comprennent. J'ai voulu utiliser des métaphores, pour dire que chacun de nous a des qualités et des défauts. D'où le symbole du Yin et du Yang chinois qui se trouve sur la pochette de l'opus, comme pour dire que malgré vos qualités, vous avez toujours une petite tache noire de défauts, ou malgré vos défauts, vous avez toujours une petite tache blanche de qualités», a-t-il indiqué.

S'inspirant de l'un des icônes de la musique congolaise, Théo Blaise Kounkou, Patrick Barezo veut conquérir le public. « Je veux aller plus loin, je veux que ma voix puisse traverser les frontières », a-t-il déclaré.

Originaire de Pointe-Noire, Patrick Barezo entend mettre à profit son séjour brazzavillois pour assurer la promotion de son œuvre, notamment à travers les chaînes de radio et de télévision tant locales qu'étrangères. Il prévoit de tourner les clips des autres chansons de son album et compte se produire en show case à cause des mesures barrières édictées par le gouvernement pour éviter la pandémie de Covid-19.

« Je caresse le dessein de faire partie des fervents adeptes de la rumba. Ce genre musical dont la République du Congo et la République démocratique du Congo mènent le combat pour son inscription au patrimoine mondial de l'Organisation des Nations unies pour l'éduction, la science et la culture (UNESCO) », a confié l'artiste musicien.

Qui est Patrick Barezo ?

L'artiste musicien est titulaire d'un Bac + 2. Il est arrivé à la musique en voulant marcher dans le sillage de son père, organiste dans une chorale de l'Église catholique à Pointe-Noire. C'est en 1997 que Patrick Barezo fait ses premières armes, au Cabinda, dans le groupe « Anjos negros » ou « Anges noirs ». Quelques années après, il met sur pied son propre ensemble musical, « Melodia di Africa » ou « La mélodie d'Afrique ». Retour au Congo précisément à Pointe-Noire, il intègre plusieurs groupes ponténégrins, avant d'intégrer « Baka forme » de Fofana Moulady, basé en Europe. Patrick Barezo s'est ensuite lancé dans une carrière solo. Il a monté son propre groupe musical à Pointe-Noire. « Aujourd'hui, j'ai pris mon destin en main, et je suis découvert par le nouveau label NID Production qui m'a permis de mettre sur le marché du disque le premier album de ma discographie "Ange & démon", disponible en disque compact », a expliqué Patrick Barezo.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.