Cote d'Ivoire: Détenus depuis le 3 novembre 2020 - Séri Bi Guessan, Bassy Koffi et Yapo Valerie libérés

Arrêtés le 3 novembre dernier, à la résidence du président Henri Konan Bédié à Cocody, les Sénateurs Séri Bi Guessan, Bassy Koffi Bernard et Mme Yapo Valerie, ont été, dans la nuit d'hier à aujourd'hui, libérés de la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan(Maca). Ils auront passé 22 jours en prison aux côtés d'autres personnalités du Pdci-Rda qui n'ont pas encore recouvré la liberté.

Il s'agit du Pr Maurice Kakou Guikahué, secrétaire exécutif en chef du Pdci-Rda, N'dri Pierre Narcisse, secrétaire exécutif, porte-parole du Pdci-Rda, directeur de Cabinet du président Henri Konan Bédié.

Outre ces collaborateurs du président Bédié, il y a également le président du Fpi, Pascal Affi N'guessan qui est détenu dans un lieu gardé secret. Au-delà de tous ces responsables de partis politiques, de nombreux jeunes de l'opposition croupissent, eux aussi, en prison suite aux manifestations contre le 3ème mandat d'Alassane Ouattara.

Avec la libération des deux Sénateurs, l'on peut affirmer que la détermination et la pression du président Henri Konan Bédié ont payé. Et que bientôt, les autres leaders politiques emprisonnés sortiront. Ceux qui sont en cabale ou en exil pourront regagner leur pays avec en sus la levée de toutes les poursuites judiciaires.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.