Cote d'Ivoire: Médias/Obsèques - Doumbès, l'ultime voyage vendredi, après la prière de 13h

25 Novembre 2020

Mamadou Doumbia dit Doumbès, auparavant journaliste à L'Expression, a été arraché à l'affection des siens le 22 novembre dernier. Durant la présentation des condoléances à sa famille, dès le 23 novembre, les journalistes et hommes de médias, toutes tendances confondues, ont rendu hommage à leur confrère.

Pour ce collaborateur, ami et parent que les éloges présentent en chœur comme un homme affable, travailleur et respectueux, un piquet d'honneur de l'Union nationale des journalistes de Côte d'Ivoire (Unjci) sera organisé aujourd'hui, jeudi 26 novembre, à partir de 18h, au domicile du défunt sis au Plateau-Dokoui, suivi d'une veillée à partir de 21h.

La levée du corps aura lieu à 11h, demain 27 novembre, à la morgue de l'Hôpital militaire d'Abidjan (Hma), suivie de la prière mortuaire à la grande mosquée du Plateau-Dokoui (Mahou), à 13h et de l'inhumation au cimetière d'Abobo-Baoulé.

La cérémonie du 7e jour se déroulera le dimanche 29 novembre, à partir de 9h.

Hospitalisé dans une policlinique de la place des suites d'une anémie sévère, Doumbès est décédé après plusieurs semaines d'absence au cabinet du ministère de la Communication et des Médias où il occupait le poste de sous-directeur de la communication et des relations publiques.

Membre fondateur de l'Union des journalistes et communicateurs musulmans de Côte d'Ivoire (Ujcomci), Mamadou Doumbia a exercé dans les quotidiens Le Patriote, Nord-Sud et l'Expression, avant de rejoindre le cabinet du ministère de la Communication et des Médias.

Il était également le président du Réseau des acteurs des médias pour la protection des droits de l'enfant en Côte d'Ivoire (Ramede-CI), une organisation associative regroupant des professionnels de la communication et des personnes sensibles à la cause des enfants.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.