Madagascar: Vol de voiture - Un 4×4 volé intercepté à Maevatanàna

Une Hyundai Galloper volée à Ampasampito mardi a été interceptée par la gendarmerie à Maevatanàna. Deux individus à son bord ont été placés en garde-à-vue.

BANDITISME. Un véhicule tout-terrain de marque Hyundai Galloper dont la disparition a été signalée dans la nuit de mardi, à Ampasampito, a été retrouvé par les gendarmes du groupement de Betsiboka, à Maevatanàna.

Selon la propriétaire, sa voiture était utilisée par une société dans la capitale pour le transport de son personnel. Cette nuit-là, trois individus avaient attendu que les salariés fussent rentrés. Ils s'étaient approchés du chauffeur et de son aide pour leur demander s'ils pouvaient monter avec eux.

Le trio savait que le personnel allait être raccompagné à Ambohimangakely. Ils prétextèrent qu'ils devaient également y aller. Ne se doutant rien, le chauffeur et son aide avaient accepté de les embarquer. A leur arrivée à Ambohimangakely, les employés étaient tous descendus pour regagner leur foyer.

Les trois quidams refusèrent de sortir de la voiture, arguant qu'ils devaient encore retourner en ville. Ils menacèrent alors le conducteur et son aide avec une arme blanche, leur confisquant leurs portables. Sur le chemin de retour, à la hauteur d'Ampasampito, ils avaient poussé l'aide-chauffeur à sortir du véhicule avant de poursuivre leur route.

Intercepté

La première victime a couru vers un bar pour chercher un téléphone auprès des noctambules. Il a avisé sa patronne de ce qui venait de leur arriver. Le chauffeur fut abandonné par les malfaiteurs à Mandroseza, près d'une station-service. Sous le choc, il n'a pas eu l'idée de faire comme son collègue, continuant à marcher jusqu'à chez lui. « Tout le monde s'était inquiétait pour lui. On le cherchait partout », raconte la propriétaire du véhicule.

Dès hier matin, l'avis de disparition avec des informations sur la Hyundai a été publié sur facebook. Une plainte a été déposée auprès des forces de l'ordre. Plusieurs heures suivant l'alerte, vers 13h, des gendarmes chargés de la sécurisation des axes ont intercepté avec leur véhicule blindé le 4×4, à Ambalabongo Berivotra 5/5, district de Maevatanàna.

Deux individus se trouvaient à bord de la Hyundai. « Ils avaient acheté quelque chose à Maevatanàna et avait fui sans payer. Mais l'alerte s'est très rapidement propagée. Ils ont été rattrapés et ramenés dans les locaux du groupement. Leur enquête est en cours », explique un gendarme.

Des faux papiers de voiture, quelques téléphones et le couteau avec lequel ils ont commis leurs méfaits ont été pris en leur possession, au cours d'une fouille, selon le commandant du groupement de la gendarmerie de Betsiboka. Le troisième complice aurait déjà pris la fuite vers Antsohihy.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.