Madagascar: Consommation - Spéculation et produits périmés découverts

La Direction régionale du Commerce et de l'artisanat Boeny a effectué une descente chez les grossistes en Produits de première nécessité (PPN) avec le Directeur général Fanomezantsoa Rakotoson, hier.

Ce, suite aux plaintes des détaillants au bazar de Marolaka face à la hausse des prix des PPN à Mahajanga de ces derniers temps. Le prix du kilo du sucre, l'huile, la farine ainsi que le riz et autres produits de première nécessité a subi une hausse considérable.

Plusieurs anomalies et infractions ont été constatées par les responsables dont des produits périmés, chez les grossistes. De plus, les factures d'achat étaient absentes.

« Les marges bénéficiaires sont démesurées, des grossistes augmentent les prix sans raison », a déclaré le DG du MICA, hier.

Le prix du sac de 50kg de sucre coûte désormais 127 000 ariary chez les grossistes si auparavant il était à 123 000 ariary tandis que le bidon de 20l d'huile en vrac s'élève à 98 000 ariary si auparavant il était à 80 800 ariary.

La DIRCA Boeny exige désormais l'affichage des prix des articles et produits pour faciliter le contrôle

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.