Niger: L'ancien président Mamadou Tandja est mort

26 Novembre 2020

Mamadou Tandja, Chef de l'ancien parti unique "le Mouvement national pour une société du développement (MNSD)", est décédé ce mardi 24 novembre. C'est selon un communiqué de la présidence lu à la télévision publique nigérienne. L'ancien chef de l'État avait 82 ans.

Elu président pour la première fois en 1999, il avait été renversé en 2010 par un putsch militaire. Les Nigériens semblent avoir oublié les derniers mois de son régime pour ne retenir que l'image du père de la nation qui luttait contre la pauvreté. Il est mort à Niamey à l'âge de 82 ans

Mamadou Tandja était une figure adulée célébrée pour sa lutte contre la pauvreté et son austérité, qui avait cherché à s'accrocher au pouvoir pour finalement être renversé par un putsch. « Un deuil de trois jours sera observé sur toute l'étendue du territoire national », rapporte un communiqué de la présidence lu à la télévision publique nigérienne.

« Le président Tandja vient de nous quitter après avoir vaillamment lutté contre la mort. Je présente mes condoléances émues à sa famille. C'était un grand homme. Il nous laisse le souvenir d'un Président au patriotisme chevillé au corps. Qu'il repose en paix ! », a tweeté l'ancien ministre Mohamed Bazoum, candidat du parti au pouvoir à la présidentielle de décembre.

Mamadou était devenu président en 1999. Il avait occupé le fauteuil présidentiel jusqu'en 2010, date à laquelle il avait été renversé par un coup d'État mené par Salou Djibo après avoir tenté de modifier la Constitution du Niger pour se maintenir au pouvoir. Aujourd'hui décédé, un deuil de trois jours sera observé sur toute l'étendue du territoire nigérien, rapporte un communiqué publié par le gouvernement de ce pays.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.