Congo-Kinshasa: Bunia - La Police de la MONUSCO sensibilise les femmes déplacées sur les droits des enfants pour lutter contre les violences sexuelles

communiqué de presse

« La protection des enfants fait référence à la prévention et à la lutte contre la violence sous toutes ses formes, l'exploitation y compris sexuelle à des fins commerciales, les mauvais traitements, la traite et le travail... L'enfant nécessite une protection particulière, du fait de sa vulnérabilité » : c'est en ces termes que le point focal de la Protection de l'Enfant au sein de la Police de la MONUSCO à Bunia, Awa Diouf, a rappelé le mardi 24 novembre 2020 aux femmes déplacées du Site 2 à Bunia. Il a souligné l'importance de protéger leurs enfants victimes des conflits intercommunautaires dans le territoire de Djugu en Ituri.

C'était à l'occasion d'une séance de sensibilisation organisée au profit de cette couche de la population hébergée au Quartier Mudzipela dans la Commune de Shari en Ville de Bunia en Ituri. Cinquante personnes déplacées dont trente femmes, ont pris part à cette activité, qui a aussi connu la participation du Comité de gestion du camp, des gestionnaires du site et des encadreurs du Centre Espace Enfants.

C'est à la suite de la recrudescence des cas de viols d'enfants sur le site de déplacés et à la présence massive des enfants de déplacés à travers les rues de Bunia où ils s'adonnent à de la mendicité que la Police MONUSCO a initié cette activité. Elle visait ainsi à sensibiliser les déplacés notamment les femmes, sur les droits des enfants, les devoirs et responsabilités des parents ; mais également sur les dangers que courent les enfants dans la rue.

Et parmi les sujets abordés au cours de cette séance, il y avait entre autres : Les dangers de la rue (accidents, pédophilie, viols, recrutements dans les groupes armés... , les droits des enfants en général et la nécessité de les protéger contre toutes formes de violences et d'exploitation, les devoirs et responsabilités des parents vis-à-vis des enfants, le devoir ou la nécessité pour un enfant d'aller à l'école et les avantages y afférents, sexualité et adolescence ...

Jeanne Busi, déplacée de guerre et l'une des participantes à la sensibilisation, a déclaré : « je suis désolée pour ce comportement dû au manque de moyens. Si nous parents, donnons l'impression d'avoir démissionné de nos responsabilités, c'est en partie à cause du manque d'assistance et de moyens de subsistance. Je promets de ne plus envoyer mes enfants mendier dans la rue. Je souhaite la restauration de la paix pour notre retour dans notre village ».

Clemence Doamba, Cheffe du Secteur de la Police des Nations Unies à Bunia, a justement insisté sur le rôle des parents, surtout des mères, mais également sur l'importance d'une bonne éducation pour éviter aux enfants certains comportements susceptibles de compromettre leurs vies.

A noter que cette activité s'est déroulée en collaboration avec la Police Nationale Congolaise à travers l'Escadron de Protection de l'Enfant et de la Prevention des Violences Sexuelles, EPEPVS.

A La Une: Maintien de la Paix et Resolution des Conflits

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.