Madagascar: Miarinarivo Itasy - Un ancien maire emprisonné pour avoir violé une adolescente

Une nouvelle ahurissante a choqué les habitants de la commune Antoby Antsiranana, district de Miarinarivo, région Itasy.

Un ancien maire de 54 ans a été arrêté après avoir agressé sexuellement une fillette de 14 ans à Imerinimamo, fokontany Ambohimanana, le 10 novembre dernier. D'après les informations recueillies sur les lieux, vendredi dernier, la gendarmerie a reçu une plainte sur un cas de viol dont une fille de 14 ans a été la victime. Les limiers de la gendarmerie ont ouvert une enquête.

L'investigation a donné ses fruits. L'agresseur de la fillette est un ancien élu de ladite commune. Il a avoué son crime durant son interrogatoire devant les faits. Les villageois restent sans voix face à ce fait, ils ne pouvaient pas croire qu'un homme respectable et, de surcroît, un ancien premier magistrat de la ville est un violeur. Derrière son masque d'homme vertueux se cache une perversité indéniable.

L'affaire a été déférée au parquet avant-hier et le violeur a été placé sous mandat de dépôt. Les forces de l'ordre appellent les parents à veiller au bien-être de leurs enfants pour éviter que ce genre de méfait ne se produise. Elles invitent aussi la population à porter plainte dès qu'elle constate toute sorte de violences familiales ou sexuelles à l'égard des enfants. La gendarmerie explique que la détention provisoire du suspect est déjà une mesure de prévention et de protection de la victime et de sa famille.

Toute tentative ou attouchement sexuel faits à un enfant de moins de 15 ans est répréhensible, non seulement, considéré de détournement de mineurs mais également de viol. La loi prévoit une peine de prison à perpétuité pour l'agresseur en fonction du degré de gravité de son infraction.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.