Afrique: Niamey prête à accueillir la 47ème conférence des ministres des Affaires étrangères de l'OCI

 La capitale nigérienne Niamey s'apprête à accueillir, vendredi et samedi, la 47ème conférence des ministres des Affaires étrangères de l'Organisation de la coopération islamique (OCI) axée sur le thème : "Unis contre le terrorisme pour la paix et le développement", 38 ans après avoir abrité le sommet des chefs d'Etat.

La rencontre se tiendra au Centre international de conférences Mahatma Gandhi de Niamey où sont attendus prés de 400 participants dont une centaine de journalistes en provenance de 54 des 57 pays de l'OCI, a appris sur place l'APS.

Lors d'une conférence de presse en prélude de l'événement, le Directeur général de l'Agence nationale pour l'économie des conférences (ANEC), Saidil Moctar Mohamed, en charge de l'organisation de l'événement, a fait le point sur les préparatifs.

Selon lui, "toutes les dispositions au niveau infrastructurel, hôtelier ont été prises pour embellir la ville et réserver un bel accueil à ses hôtes".

Le Niger s'est doté d'infrastructures lors du sommet de l'Union africaine organisé en juillet 2019 grâce à la construction de nombreux hôtels dont trois de standing international, des routes dont la voie Express ainsi que la rénovation et l'extension de l'Aéroport international Diori Hamani.

Autant d'atouts qui font du Niger un hub de rencontres internationales, a t-il souligné.

Selon DG de l'ANEC, cette conférence organisée au Niger "matérialise la considération" que l'OCI et ses pays membres ont pour le pays.

Cette 47ème conférence prévue initialement en avril 2019 a été reportée à cause du Covid-19.

Dans ce contexte de pandémie, des dispositifs de contrôle, de désinfection et de tests sont installés à l'aéroport, dans les hôtels ainsi que dans les lieux abritant des activités de la conférence ministérielle.

S'agissant du budget lié à l'organisation de la conférence estimé à plus d'un milliard de Francs CFA, M. Saidil Moctar Mohamed a expliqué que le Niger l'a largement bouclé grâce à des partenaires.

Le Niger, au sortir de cette session, va assurer la présidence de la Conférence des ministres pour une durée d'un an.

Le pays est l'un des membres fondateurs de l'OCI en 1969. Le Nigérien Hamid Algabid a eu à diriger l'organisation de 1989 à 1994.

Le Conseil des ministres des Affaires étrangères (CMAE) est le deuxième organe décisionnel de l'OCI après le sommet des chefs d'Etat. Il se réunit une fois par an dans l'un des pays membres pour des questions concernant le monde islamique.

Le CMAE prend des décisions sur les questions relatives à la réalisation des objectifs et des politiques générales de l'Organisation, suit les progrès réalisés dans la mise en œuvre des décisions prises lors des précédentes réunions du Sommet et du CMAE.

Il évalue également et approuve les budgets du Secrétariat général et des organes subsidiaires et choisit le secrétaire général.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.