Congo-Brazzaville: Nkayi - Plus de deux mille dossiers des ménages pauvres en contentieux

Au nombre des ménages pauvres et vulnérables enregistrés dans le premier arrondissement de Nkayi, il y a 1053 dossiers qui inspirent le doute tandis qu'au deuxième arrondissement le chiffre atteint 1499.

Au total 9168 dossiers des ménages vulnérables et pauvres ont été reçus et traités pour bénéficier des allocations d'urgence covid-19 dans la communauté urbaine de Nkayi, considérée comme la capitale économique du département de la Bouenza. Seulement, pour l'arrondissement 1 Muananto et 2 Suluka, il y a 2552 ménages classés en contentieux. « Il s'agit des dossiers sur lesquels les avis des chefs de bloc et des enquêteurs divergent sur plusieurs points », a expliqué la directrice générale de la Solidarité, Anasthasie Ossangatsama.

C'est donc l'opération de certification de ces ménages, lancée le 26 novembre, par la ministre des Affaires sociales et de l'Action humanitaire, Antoinette Dinga-Dzondo, qui en définitive, permettra de confirmer le nombre réel des bénéficiaires des allocations d'urgence. Les équipes chargées de la certification sont constituées des représentants des confessions religieuses, de la société civile et des élus locaux qui sont censés mieux connaitre la population. « Pas de favoritisme », a ordonné la ministre Antoinette Dinga-Dzondo pour qui l'aide doit parvenir aux vrais bénéficiaires. Il est donc question d'apporter la bonne information avant que les listes définitives ne soient transférées aux agences de paiement.

Les allocations d'urgence dont il est question sont une initiative du gouvernement visant à pallier, tant soit peu, les conséquences de la pandémie du coronavirus puisque plusieurs personnes ont perdu leur travail du fait de l'arrêt des activités accroissant la vulnérabilité de bon nombre de ménages.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.