Afrique: Démêler le vrai du faux sur internet

26 Novembre 2020

En Afrique, les "fake news" circulent abondamment. La RDC, la Côte d'Ivoire, la Guinée, pour ne citer que ces pays, n'y échappent pas. Heureusement, il y a des journalistes qui font du fact-checking en Afrique.

Un corps découpé à la machette après le scrutin du 31 octobre à M'Batto, une localité ivoirienne. Génocide chez les Agni à M'Batto. Une école qui doit fermer ses portes pour raison de meetings au Burkina Faso, une photo de Félix Tshisekedi absente du bureau de la présidente du parlement Jeanine Mabunda, autant de fausses informations qui ont circulé ces derniers jours sur les réseaux sociaux.

Et puis une information vérifiée cette fois : un homme, un président de la République, celui du Nigeria, Muhamadu Buhari, obligé il y a deux ans de démentir dans un tweet les fausses informations sur sa présumée mort.

Les internautes face aux fake news

Sur le continent, les fausses informations touchent tous les aspects de notre vie quotidienne. Comme dans la politique. 6,5 millions d'électeurs étaient appelés aux urnes dimanche au Burkina Faso. Un double scrutin dont la campagne a été marquée par des infox.

En Guinée aussi, les infox ont émaillé le scrutin présidentiel d'il y a un mois remporté par le président Alpha Condé.

La RDC et les fake news

Non, le président congolais Félix Tshisekedi n'a échappé à aucun attentat mené par des présumés snipers envoyés par son prédécesseur Joseph Kabila.

Vérification faite par Congo Ceck. La RDC qui, ce n'est pas une fausse information, fait face à des violences dans l'est du territoire. Les massacres en RDC n'échappent pas non plus aux fake news. Fiston Mahamba, journaliste à Congo Check estime qu'il est difficile de faire du fact-checking en RDC, un pays six fois plus vaste que l'Allemagne.

Le cas du Togo

L'infodémie a-t-elle encore cours en ce moment ? Pendant la première vague de la Covid-19, l'OMS a déploré l'infodémie, ces fausses informations sur le virus. C'est ce qu'a constaté aussi Sika Gnagniko, coordinatrice de TogoCheck.

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.