Cameroun: Deux morts dans un accident

Le drame, survenu hier matin au lieu-dit Tunnel aéroport, a aussi causé des dégâts matériels.

Deux quinquagénaires ont été brutalement arrachées à la vie ce 25 novembre. Les deux femmes se dirigeaient vers le Marché des fleurs, transportées par une mototaxi. Malheureusement, leur déplacement va être écourté suite à cet autre drame routier. De sources sécuritaires, l'indiscipline routière est la principale cause de l'accident. Un camion semi-remorque transportant des bouteilles de gaz, et venant de la zone de Village, a percuté la moto transportant les deux dames. Notre source indique que le chauffeur du camion voulait éviter un taxi stationné sur le côté, pour déposer des passagers. Malheureusement, le moto-taximan était sur sa trajectoire... « Le chauffeur du camion a réussi à éviter un drame plus lourd. S'il avait écrasé le taxi, le bilan aurait été pire », soutient notre source. Le tableau est quand même triste.

Visiblement, le mauvais stationnement du taxi à cet endroit est l'une des causes de cet accident. Dans sa course folle, le camion est sorti de la chaussée et s'est retrouvé dans le décor. Le camion se serait renversé en pleine chaussée s'il n'avait pas été retenu en partie par un lampadaire. Pris de panique, le camionneur s'est enfui. Les corps des deux dames ont été transportés par les sapeurs-pompiers à la morgue de l'hôpital Laquintinie.

Le tronçon de la Nationale n°3 allant de Tradex Village jusqu'au Marché des fleurs s'avère particulièrement accidentogène. La plupart des accidents sont causés par l'excès de vitesse et l'indiscipline des usagers de la route, automobilistes comme piétons. La zone allant du tunnel de l'aéroport au carrefour du Marché des fleurs est par ailleurs déconseillée pour le dépôt ou le ramassage de passagers. Mais dans les faits, c'est tout le contraire qui se produit au quotidien. Le passage piéton construit à quelques mètres après le tunnel est peu utilisé par les concernés, qui préfèrent prendre le risque de traverser directement la route. Et, parfois, un drame survient.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.