Cameroun: Projet Moto Afrique - 538 mototaxis reçoivent leurs permis

La cérémonie de remise de cette précieuse pièce a eu lieu il y a peu à la salle des fêtes d'Akwa.

Les conducteurs de motos de Douala sont nombreux à l'esplanade de la salle des fêtes d'Akwa, ce 19 novembre, voir 538 de leurs collègues recevoir leurs permis de conduire A des mains du préfet du Wouri, Benjamin Mboutou, et du maire de Douala, Roger Mbassa Ndine. Deux personnalités qui avaient à leurs côtés le promoteur du projet « Moto Afrique », Samuel Franck Mvondo Mvondo, les responsables départementaux des Transports, et les leaders de la plateforme des conducteurs de mototaxis du Wouri.

Les motos-taximen ont tenu à dire toute leur gratitude à Franck Samuel Mvondo Mvondo, pour les efforts entrepris jusque-là pour de les sortir de l'informel. La remise des permis à 538 d'entre eux, entrés en formation depuis juillet 2020, en est encore une illustration, et marque un tournant important pour leur secteur. Et de dire tout leur engagement, leur fierté à faire désormais preuve de professionnalisme. Donnant ainsi l'occasion au promoteur de « Moto Afrique » de rappeler le chemin parcouru qui n'a pas toujours été un long fleuve tranquille - mais avec l'aide des autorités et de la société civile, cette action a pu arriver à son terme. Reste à continuer d'avancer, d'où son appel à la collaboration des mototaxis qui doivent plus que par le passé faire montre de responsabilité et de civisme, en refusant notamment les manœuvres alimentant le désordre urbain. Lui, reste à leur disposition pour apporter son expertise technique et financière pour que le Wouri soit la locomotive du train de l'histoire du transport par motos au Cameroun.

Le préfet et le maire de Douala ont loué le projet qui permet une meilleure organisation du segment de transport par motos, mais appelle aussi les conducteurs à se mettre en règle dans l'optique de l'assainissement du secteur. Et le maire qui leur a remis 1 000 chasubles de prévenir, dans les prochains mois, seuls les conducteurs détenteurs du permis A pourront exercer. Du coup, Benjamin Mboutou les a appelés à être des apôtres de la bonne nouvelle, en allant sensibiliser leurs autres collègues au sujet de cette opportunité de formation à moindre coût.

A l'occasion, les nouvelles chasubles qu'arboreront dans les prochaines semaines les conducteurs de motos ont été présentées au public. Désormais, chaque arrondissement est détenteur d'une couleur spécifique. Le bleu pour Douala I, le marron pour Douala II, le jaune pour Douala III, le rouge pour Douala IV et le vert pour Douala V. Avec, au dos, le nom et le numéro d'identification du conducteur de moto.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.