Cameroun: Ouverture et consultation de comptes, transfert d'argent, etc. - En ligne, c'est mieux

Plus besoin d'aller en agence pour bénéficier de certains services, derrière son clavier, c'est possible.

Une publicité passe en boucle actuellement sur la plupart des chaînes camerounaises. Sur un air drôle, une jeune dame essaie de faire comprendre à son époux qui s'apprête à se rendre dans une agence pour ouvrir son compte bancaire qu'il n'a pas besoin d'y aller. Avec son téléphone, en quelques minutes, il peut le faire. En réalité, le jeune homme le savait déjà mais il voulait juste trouver une parade pour sortir retrouver des amis. C'est en fait cela la banque camerounaise aujourd'hui. « Je ne vais en agence maintenant qu'en cas de force majeur. Je consulte mon compte en ligne. Et quand mon salaire arrive, je suis notifiée. Ma banque est aussi de celle qui ont adopté le mobile banking, donc je paye mes factures toujours avec mon téléphone », témoigne Alexandra Anaba, enseignante.

Elle évolue donc avec son temps, offrant à ses usagers des services divers. Ouverture de compte, vérification de son compte, transfert de compte à compte, transfert de compte à compte mobile money, etc. Et c'est à coup de sms à fréquence régulière que le consommateur est renseigné sur ces services de plus en plus nombreux. Certaines ont même crée des banques en ligne. « Notre banque par son positionnement de banque digitale leader offre à son aimable clientèle, une multiplicité de produits digitaux à des prix très réduit afin d'inciter à la bancarisation et l'inclusion financière des populations camerounaises et même des couches les plus sensibles via des partenariats avec les universités et bien d'autres.», indique Didier Gnahoua, Regional Head, Digital Banking-UBA Cemac.

Pour les responsables de cette banque justement, la digitalisation des services bancaires est la clé de l'évolution du secteur bancaire. « Cependant, l'innovation ne suffit pas. Malgré tous nos services il faut l'accompagnement des organes de régulation et de tutelle. Reconnaître les signatures numériques, l'intégration de la biométrie qui faciliterait l'inclusion financière.», ajoute Didier Gnahoua. Lors de l'Africa Banking Forum édition 2018, Bouchra Geawhari, consultante à Adria Business&Technology, société marocaine d'ingénierie informatique indiquait que la digitalisation des services bancaires est plus qu'une nécessité. « La digitalisation des services bancaires permet de réaliser diverses opérations bancaires à distance et à tout moment, en toute confiance ; d'assurer un gain de temps considérable et une réduction importante des coûts. Ce procédé profite autant aux établissements bancaires qu'aux titulaires de compte. Le digital est le futur de la banque camerounaise ».

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.