Cameroun: Wouri - L'UPC en embuscade

Le coordonnateur départemental et son équipe mettent la dernière main aux préparatifs pour le lancement de la campagne du parti cette semaine à Douala.

En s'engageant dans la course aux régionales du 6 décembre prochain, les membres de la coordination départementale de l'Union des populations du Cameroun (Upc) pour le Wouri sont parfaitement conscients de deux faits. L'absence de conseillers municipaux de leur formation politique au sein des 270 électeurs que compte ce collège électoral d'une part, et l'écrasante majorité des conseillers qui représentent le Rdpc d'autre part. Dans ces conditions, une victoire de l'Upc est difficilement envisageable... Mais les convictions profondes des candidats se trouvent ailleurs.

« Nous n'allons pas aux régionales pour gagner à tout prix. Nous y allons parce que c'est un droit. Nous y allons parce que nous croyons fermement à la décentralisation telle que pensée par les pères fondateurs de l'Upc », a indiqué la tête de liste de l'Upc pour le Wouri, Salomon Douala Epale, pour qui ces régionales pourraient permettre au pays d'atteindre l'élévation du niveau de vie des populations. Derrière cette posture se cache cependant un espoir secret et légitime : celui de pouvoir glaner des conseillers au passage. « Nous n'aurons pas la majorité absolue, mais nous comptons avoir quelques conseillers », a soutenu notre source.

Salomon Douala Epale et ses colistiers comptent s'en tenir à la profession de foi élaborée sur la base des convictions de l'Upc et de la vision que ce parti a de la régionalisation du Cameroun. Des arguments qui, à en croire les responsables Upc du Wouri, devraient convaincre des conseillers de voter en leur faveur. La stratégie arrêtée pour cette campagne électorale est celle du porte-à-porte.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.