Congo-Kinshasa: Blaise Bula et Adolphe Dominguez partagent de nouveau une même scène à Maïsha Life

Ils se sont séparés mais ils sont restés de grands amis par idéologie. A la dislocation de Wenge Musica 4×4 originel en 1997, chacun a choisi son camp. Et, ils ont taillé leur chemin jusqu'à devenir chacun leader -patron de son groupe. Il s'agit de Blaise Bula et Adolphe Dominguez.

23 ans plus tard, ces deux chanteurs embématiques du clan Wenge sont annoncés pour une production scénique jumelée, le 28 novembre 2020, à l'espace Maïsha Life, dans la commune de Lingwala. C'est une soirée de retrouvailles au cours de laquelle Jean Goubald Kalala, un autre musicien kinois, va s'immiscer dans le show des ancêtres de la génération Wenge qui s'annonce palpitant aux allures d'une soirée nostalgique.

Tête d'affiche, l'Ingénieur Selebu Blaise Bula affûte déjà les armes pour défendre son art. Car, communier avec les mélomanes reste sa passion la plus ardente. Surtout qu'il dispose d'un répertoire alléchant qui ne manquera pas de faire plaisir à ses admirateurs. C'est un concert semi-VIP au cours duquel il a invité ses collègues chanteurs, Jean Goubald Kalala et Adolphe Dominguez Tata, son ami et frère de Wenge Musica. Une soirée pas comme les autres. Toute la crème de la Ville est conviée à ces retrouvailles qui se présentent comme une meilleure occasion d'exhumer les vieux souvenirs des enfants terribles de Wenge.

Au fil du temps, Maïsha Life est devenu un véritable sanctuaire artistique de référence pour le chanteur Blaise Bula qui continue à faire preuve de l'excellence grâce à sa belle musique.

Beaucoup parmi les mélomanes qui y fréquentent, confirment que ce beau cadre rime bien avec les mélopées et la voix de cette figure emblématique du Clan Wenge.

"Nous passons de très bons moments de détente lorsque l'Ingénieur Selebu joue à Maïsha Life. A la différence des autres musiciens, sa musique est pure originale, surtout « bio », pas d'insanité dans ses chansons. On se régale bien en écoutant son vieux répertoire dont certaines chansons sont aujourd'hui des nostalgies qui nous rappellent la belle époque de notre jeunesse avec Wenge Musica 4×4 Tout terrain, à Kinshasa", a commenté un vieux Kinois de 55 ans habitué de l'espace.

Il faut dire que l'effet d'ajouter une dose d'intellectualisme dans son art a, énormément, contribué dans sa vision et manière de faire la musique. Raison pour laquelle, les compositions (chansons) de Blaise Bula sont souvent très précieux et gardent encore leurs saveurs alors que certaines ont été éditées il y a 20 ou 30 ans passés.

L'auteur de la célèbre chanson « Okota » connue sous le nom de "Saint Valentin" attend avec impatience pour partager ensemble cette soirée.

De son côté, Adolphe Dominguez Tata jure aussi de présenter un spectacle tonitruant pour le plaisir du public à Maisha Life qui est considéré comme le quartier général de son ami et collègue Selebu.

Les deux chanteurs ont promis de reproduire les excellents duos vocaux qu'ils ont eu à réaliser dans des albums qui ont fait l'apothéose dans l'histoire du Clan Wenge.

Il faut noter que le gestionnaire de Maïsha Life et son équipe managériale ont déjà pris toutes les dispositions nécessaires pour répondre favorablement aux commandes des mélomanes en termes de consommations.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.