Madagascar: Filière vanille - La fixation des prix sera maintenue

Au bilan, depuis l'ouverture de la campagne jusqu'à aujourd'hui, la filière vanille a pu exporter un peu plus de cinq cents tonnes de produits finis.

Ce constat a été exposé hier par le ministre de l'Industrie, du commerce et de l'artisanat (MICA) à Anosy. « Selon ces chiffres et en comparaison avec la performance de la campagne par rapport à celle de l'année dernière, la campagne est dans le « normal », à hauteur de 30% du travail accompli » assure Lantosoa Rakotomalala, MICA. Pour cette responsable, il s'agit de garder cette performance jusqu' à la fin de la campagne afin de pouvoir atteindre et surpasser les objectifs de la précédente campagne malgré les contextes de pandémie qui sévissent présentement.

Questionné sur la volatilité des prix, le ministre répond: « Le système de fixation des prix sera maintenu. Les contrôleurs du commerce, de la douane ainsi que les autres autorités représentées dans le conseil national de la vanille y veilleront ». Pour ce faire, les opérateurs qui outrepasseront ces conditionnalités se verront retirer leurs agréments. D'ailleurs, un d'entre eux qui avait déjà sauté le pas a été rappelé à l'ordre par les autorités avec les sanctions y afférentes.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.