Madagascar: Exportation de chrome - Les employés de Kraoma dans l'impasse

Les employés de Kraoma tiennent tête à la concurrence à leur manière. Le ton monte à Brieville entre eux et la société APC.

En ordre. Les échauffourées entre les employés de la société Kraoma et les dirigeants de la société APC s'intensifient à Brieville. Les premiers tentent de bloquer les activités d'APC depuis quelques jours en immobilisant les poids lourds de cette dernière. Des véhicules destinés à transporter le chrome exploité dans un certain carré minier à Brieville vers la ville portuaire de Toamasina.

Joint au téléphone hier, Fidiniavo Ravoakatra, ministre des Mines et des ressources stratégiques (MMRS) précise que « les documents d'autorisation de la société APC Drilling sont en ordre par rapport à l'administration. Des autorisations qui leur ont été octroyées du temps du régime HVM que nous avons retenues, par souci du respect du concept de continuité de l'État».

Une manière pour ce responsable d'avancer que les permis d'exploitation, d'exportation et environnementaux acquis par l'ancien prestataire de Kraoma se trouvent être dans la légalité depuis des années. Les négociations entre APC Drilling et les employés mécontents de Kraoma se poursuivent actuellement. « Négociations entamées pour éviter toute forme d'altercation ainsi que des impacts au niveau social sur les localités environnantes » ajoute le MMRS.

Carré minier

Avec quatre sites à son actif, Bemanevika, Anempitra, Andriamena et Befandriana dont les réserves sont estimée s à des dizaines de millions de tonnes, Kraoma à elle seule peut être un levier de l'économie et du développement.

Les employés de Kraoma sont en situation de suspension d'activité depuis presque deux ans. Une situation qui provoque des tensions sociales compréhensibles. D'un autre côté, « avec son carré minier situé du côté d'Andriamena, environnant les mêmes zones d'exploitation que Kraoma, la société APC Drilling arrive à faire tourner ses machines. D'où la réaction de mécontentement des employés de la société mère » rempile Fidiniavo Ravokatra.

En effet, à la base, la société APC Drilling est un simple prestataire de notre société. Elle avait pour mission d'assurer les sondages et forages pour le compte de Kraoma et finit par acquérir, des permis miniers dans la zone chromifère d'Andriamena. Cette société est devenue une société de transport et un sous-traitant de Kraomita Malagasy S.A., transportant des minerais directement des mines.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.