Madagascar: Enseignement supérieur - Les étudiants déplorent la vétusté des infrastructures universitaires

Les représentants des étudiants issus des régions et des blocs au niveau du campus universitaire d'Antananarivo demandent une amélioration des infrastructures au niveau des universités de la Grande île.

« Nous exhortons les responsables à se pencher sur les problèmes d'approvisionnement en eau au niveau du campus universitaire Ankatso. Et cela concerne principalement la partie du SICU Ankatso II », souligne Manato, représentant des étudiants. Parallèlement à cette revendication, les représentants des étudiants demandent également la réhabilitation des infrastructures. « Les infrastructures universitaires ne correspondent plus aux normes requises en matière d'enseignement supérieur.

Comme c'est le cas du CA Ambohipo qui est dans un état de délabrement avancé. À cela s'ajoute un problème d'assainissement au niveau des toilettes et des canaux d'évacuation des eaux usées, entre autres », ajoute-t-il.

Par ailleurs, la rénovation de l'installation électrique s'impose puisqu'un problème éventuel de court-circuit à ce niveau augmente le risque d'incendie au niveau du campus. Les étudiants soulignent aussi la nécessité de la reconstruction des infrastructures ravagées par un incendie dernièrement.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.