Afrique de l'Ouest: CEDEAO/Optimisation de la ligne de communication - Les chargés de communication de l'institution en conclave

26 Novembre 2020

La Cedeao veut renforcer son identité visuelle et mieux harmoniser sa communication pour un meilleur impact. Dans cette optique, l'institution organise à Abidjan, du 25 au 27 novembre 2020, une réunion de ses différents chargés de communication, agences spécialisées et représentations.

Organisée par la direction de la communication de la Cedeao, avec le soutien du bureau de l'agence de coopération internationale Allemande (Giz) à Abuja, cette réunion a pour cadre les locaux de la représentation permanente de la Cedeao à Abidjan.

Comme l'a fait remarquer Sandra Oulaté, directrice de la communication de la Cedeao, il s'agit d'une démarche inédite pour l'institution. «C'est la première fois depuis la création de la commission de la Cedeao en 1975, que les chargés de communication des institutions et agences spécialisées se retrouvent pour échanger et harmoniser leurs connaissances afin d'optimiser la politique de communication de cette entité sous régionale». L'objectif est de permettre à l'institution de communiquer "d'une seule voix", a-t-elle conclu.

Une approche qui semble avoir fait défaut à cette institution depuis sa création; défaut qui plombe la visibilité de ses actions. «Depuis sa création, la Cedeao a évolué, comme qui dirait, en cherchant ses marques, dans sa manière de communiquer sur ses objectifs et sa mission en faveur des populations des États membres. Cela a affecté la visibilité de ses efforts», a expliqué l'ambassadeur Babacar Carlos Mbaye, représentant résident de la Cedeao en Côte d'Ivoire.

Pour lui, le recours à des outils et des méthodes plus appropriés aurait favorisé une connaissance plus claire des missions et domaines d'intervention de la Cedeao. Et aurait contribué à éviter à l'institution, les nombreuses critiques dont elle fait l'objet, «comme ce fut le cas, ces derniers temps, en rapport avec les processus électoraux de certains États membres», a-t-il ajouté.

Dans cet élan, ce conclave vise le renforcement des capacités des chargés de communication sur la nouvelle charte graphique et l'identité visuelle de la Cedeao, dont les réflexions ont été lancées depuis 2016 par la commission de la communication de la Cedeao.

«L'un des principaux enjeux de ce processus est de mettre fin aux reproductions non autorisées et aux incohérences observées dans l'utilisation des couleurs, polices et logos de la commission», a rappelé Félicien Gbato, représentant du ministre de l'Intégration africaine et des Ivoiriens de l'extérieur, Albert Flindé. Celui-ci, au nom de son mandant, s'est félicité de cette initiative qui, selon lui, contribuera à l'harmonisation de la charte graphique et l'identité visuelle des documents officiels de l'institution.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.