Madagascar: Lutte contre la corruption et la lenteur administrative - Andry Rajoelina lance le Centre IVOTORO

Sa mission est d'informer, orienter et conseiller les usagers à propos des formalités et des procédures administratives, grâce à un système de télé-conseil.

Raccourcissement des délais de consultation des procédures administratives, gain de temps et diminution des dépenses liées aux allers-retours des usagers, facilitation des tâches, amélioration de la qualité des services, faciliter l'accès à l'Administration, assurer la bonne gouvernance et la transparence dans la gestion des affaires de l'Etat. Ce sont, entre autres, les résultats escomptés par la mise en place du centre « Ivon'ny Torohay » (IVOTORO) ou Centre d'informations administratives et d'orientation. U

n centre de télé-conseil appartenant à l'Etat qui vise surtout à renforcer la lutte contre la corruption au niveau des services publics, mais aussi d'instaurer une Administration publique proche du peuple. La cérémonie de lancement officiel de ce centre, mis en place sous la tutelle du ministère de la Communication et de la culture, s'est déroulée hier à Nanisana. Une cérémonie honorée par la présence du président Andry Rajoelina et de la ministre de la Communication et de la Culture Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo.

En effet, ce projet entre dans le cadre de la concrétisation du Velirano numéro 3 qui consiste à renforcer la lutte contre la corruption et de garantir l'instauration d'une Justice équitable. La mission de l'IVOTORO consiste à informer, orienter et conseiller les usagers à propos des formalités et procédures administratives, grâce à un système de télé-conseil. Des techniciens y assurent également une assistance en cas d'éventuelles difficultés que les citoyens pourraient rencontrer dans les démarches administratives.

Instructions. Désormais donc, les Malgaches au niveau de tous les districts de Madagascar pourront combattre la lenteur administrative. « Le manque d'information conduit à la corruption. Cette nouvelle structure est une étape que nous sommes en train de franchir dans la lutte contre la corruption, grâce à une Administration de proximité, transparente et accessible à la population dans tout Madagascar », a déclaré le président Andry Rajoelina durant sa prise de parole.

En effet, IVOTORO est accessible à tous les usagers au niveau de tous les districts et communes de la Grande île, par le numéro court 640 qui reste joignable du lundi au vendredi, de 8 heures à 17 heures. Des techniciens donnent aussi les informations nécessaires concernant le délai de traitement des dossiers, le lieu exact du bureau de récupération, mais aussi et surtout les tarifs concernant les services souhaités.

Durant la cérémonie de lancement d'hier, le Chef de l'Etat a donné des instructions aux responsables de ce centre, afin d'assurer une mission de contrôle et suivi des procédures concernant les doléances reçues, à propos notamment de la qualité de service, mais aussi des cas de corruption commis au niveau de l'Administration publique.

Avec la mise en place du centre IVOTORO, les agents au niveau des Ministères et des Institutions sont désormais avertis en ce qui concerne les tentatives de corruption et les mauvais traitements des dossiers des usagers.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.