Gambie: Gunjur réclame une indémnisation à la compagnie nationale de distribution d'eau et d'électricité (NAWEC)

27 Novembre 2020

Les habitants du village de Gunjur, le Kombo South réclament une indemnisation à la Compagnie Nationale de Distribution d'Eau et d'Électricité en raison de la mauvaise qualité de l'eau fournie au village par la Compagnie ces cinq dernières années.

La plainte concernant la 'mauvaise qualité' de l'eau avait également été transmise à l'Autorité de Régulation des Services Publics (PURA), qui a convié une réunion sur le sujet.

Lors d'une interview avec le journal The Point, Sulayman Bojang a déclaré que la communauté de Gunjur n'a jamais bénéficié de la distribution d'une eau saine et potable par la Compagnie Nationale de Distribution d'Eau et d'Électricité (NAWEC) ces cinq dernières années. Il a ajouté que la communauté a régulièrement dénoncé la mauvaise qualité de l'eau fournie par la Compagnie. Par conséquent, il était grand temps que la Compagnie procède à l'indemnisation des factures d'eau délivrées dans le passé et à l'avenir.

" Je dois personnellement rapporter ces faits sur les réseaux sociaux en vue d'informer et de mobiliser en particulier la communauté en ligne de Gunjur, qui n'est pas suivie par la Compagnie."

" Nous réclamons donc au nom de la communauté, et ce, en guise de compensation pour la mauvaise qualité de l'eau délivrée par la Compagnie les cinq dernières années, un remboursement total des montants et factures d'eau dont les habitants se sont acquittés durant cette période ainsi que la suspension des factures courantes liées à la consommation de l'eau", a-t-il insisté.

Dans une déclaration écrite publiée sur le site en ligne de la communauté de Gunjur, il a été demandé à la Compagnie de Distribution d'Eau et d'Électricité de rembourser tous ceux qui se sont acquittés du paiement de leurs factures d'eau ces cinq dernières années en attendant la distribution d'une eau saine et potable à tous les habitants du village.

" La Compagnie doit rembourser tous ceux qui ont non seulement consommé cette eau impropre, mais se sont également acquittés du paiement de leurs factures d'eau. Il doit être demandé à la Compagnie de procéder à l'indemnisation des habitants de Gunjur compte tenu des risques et dangers encourus par les habitants du village, et ce, pendant des années" selon la déclaration.

Pierre Sylva, le responsable des relations publiques de la compagnie, en réponse à ces allégations, a déclaré que NAWEC n'a jamais servi de l'eau impropre à la consommation aux habitants du village. Il a également ajouté que la Compagnie, dans un souci d'éviter des plaintes injustifiées et sans fondement, a décidé d'utiliser une nouvelle source d'approvisionnement en eau à partir d'un réservoir du village de Nyofelleh.

" Ceux qui déclarent que nous avons fourni de l'eau impropre à la consommation à la communauté de Gunjur ces cinq dernières années ne disent pas la vérité. L'eau que nous fournissons est purifiée et désinfectée dans une usine de traitement d'eau avant distribution" a-t-il expliqué.

"Et je peux vous informer qu'un tuyau de diversion d'eau provenant d'un autre réservoir a déjà été installé en vue d'approvisionner la communauté et éviter ainsi des plaintes injustifiées et sans fondement de la part des membres de la communauté."

" L'eau dont ils se plaignent provient donc d'un autre forage. Ce forage est désormais bouclé et scellé" a-t-il dit.

Plus de: The Point

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.