Cameroun: Le Gicam en action pour un changement de paradigme économique

27 Novembre 2020

La liste, Gicam en action acte II conduite par Célestin Tawamba s'est mise en branle.

A la conquête d'un deuxième mandat à la tète du Groupement Inter patronale du Cameroun (GICAM). Avec pout trame le changement de paradigme pour apporter une plus value à l'économie du Cameroun.

L'élection à la tète du GICAM aura lieu le 16 Décembre 2020. Dans un contexte ou l'économie Camerounaise est confrontée à plusieurs défis imposés par la crise dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, les assauts du Boko Haram dans le septentrion et la crise de la Covid 19. La marasme économique est perceptible dans tous les secteurs de la vie économique. Il s'agit selon Célestin Tawamba de « Trois handicaps majeurs pèsent sur elle : la crise de confiance, la crise de l'investissement, la crise de la croissance » Des défis que le Gicam en action dans son acte II S'engage à relever dans le cadre du relever dans le cadre du « renouveau entrepreneurial »

Déjà, l'équipe des douze s'est ébranlée dans une campagne-explication digitale que Jacques Nyemb, le Directeur de campagne qualifie de « proximité, sobre et interactive ». Dans ce webinaire qui a duré près de deux heures, la presse classique et digitale s'est abreuvée à un plaidoyer pour l'entreprise et l'entrepreneur.

Sous forme de bilan prospectif. Aussi, dans son action, le Gicam en action acte I a, au cours de son premier mandat qui débute en 2017, œuvré essentiellement à sortir le Gicam d'une léthargie pour devenir une véritable plateforme de l'entreprise. Avec la libéralisation par la révision des statuts, la mise sur pied d'un manuel de procédure pour le secrétariat exécutif, le redressement financier sur une dette de près de 460 millions cfa, le rapprochement avec les pouvoir public etc.

Trois ans après, l'équipe a surmonté la crise de crédibilité par la bonne gouvernance au sein du patronat. Ce qui a eu pour conséquence immédiate la consolidation de l'unité des entreprises, socle nécessaire pour relever les défis qui les interpellent en tant que garant de la croissance et du développement du pays.

Le Gicam en action acte II Se veut la suite logique de ce vaste programme de la première action. Il s'agit pour l'équipe de Célestin Tawamba de la nécessité de changer de paradigme pour transformer l'économie du pays qui connait un veritable décrochage. Aussi, si l'entreprise est placée au centre du développement du pays, le patronat, le secteur privé doivent être au centre des préoccupations. Les 12 confessent que «Pour faire gagner le Cameroun, faisons gagner l'entreprise !»

Pour y parvenir, le Gicam en action II propose un vaste programme exposé dans la plateforme www.gicamenaction.com .

Avec notamment un engagement pour les petites et moyennes entreprises (PME) avec la reforme fiscalo-douanière, le plaidoyer pour une agro-industrie, la refondation du dialogue économique et social, le plan de relance de l'économie, la compétitivité de l'Etat et l'entreprise, un nouveau code de travail, un rapprochements avec les organisations syndicales pour l'organisation des Etats généraux de l'Entreprise au Cameroun, Finalement, changer la perception de l'Entrepreneur qui doit devenir un partenaire des pouvoirs publics.

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.