Sénégal: 2ème congrès de la Société ouest-africaine de physique (Soaphys) - La contribution de la diaspora à l'étude

27 Novembre 2020

«Collaboration avec la diaspora scientifique ouest africaine pour une contribution à la recherche en physique et au développement». Tel est le thème du 2e congrès de la Société Ouest Africaine de Physique (Soaphys) que le Sénégal accueille depuis hier, jeudi 26 novembre et ce, pour trois jours.

La rencontre dont la cérémonie d'ouverture a été présidée par le Directeur de la Recherche et de l'Innovation, Pr Amadou Gallo Diop, devra permettre de réfléchir sur le développement de l'enseignement et de la recherche dans la sous-région. «Ce congrès et la participation de la diaspora sont nécessaires quant à la modernisation de l'enseignement supérieur et de la recherche et à sa capacité d'enclencher le développement, c'est-à-dire au devenir de nos pays et au rôle que doivent jouer nos universités et nos centres de recherche, aux réformes qu'ils doivent nécessairement engagées, à leurs politiques, à leurs stratégies et à la prise en compte des compatriotes de l'étranger qui n'aspirent qu'à une seule chose, le développement endogène de notre continent», a déclaré le président de la Soaphys, Jean Koulidiati.

Pour sa part, le Doyen de la Faculté des Sciences et Techniques de l'Ucad, Pr Mamadou Sidibé est d'avis que «le thème est une illustration de la volonté manifeste des enseignants et chercheurs de la diaspora d'apporter des réponses hardies et innovantes à la réalisation dans les meilleurs délais à l'attente des objectifs de développement de la recherche dans nos universités».

Selon lui, «ces journées de forum seront l'occasion de réunir les enseignants et chercheurs en vue de réfléchir sur la mobilisation des ressources financières pour intensifier la recherche et gérer le personnel de recherche dans nos établissements en rapport avec l'atteinte des objectifs stratégiques de développement». Il invite ainsi ses collègues à «replacer la performance au cours de la machine administrative dans nos établissements afin de mieux servir nos étudiants dans leurs diverses attentes notamment vers la professionnalisation de nos filières».

Prenant la parole, le président de la Société de Physique du Sénégal, Pr Omar Ka pense que «le prochain challenge, c'est de s'agrandir aux pays anglophones à l'intérieur de la Cedeao». Créée en 2017, la Soaphys a tenu son 1er congrès au Burkina Faso et le troisième se tiendra en Côte d'Ivoire.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.