Sénégal: Violences faites aux femmes - L'hommage-conseil d'Idy

27 Novembre 2020

C'est parti pour 16 jours d'activisme (du 25 novembre au 10 décembre 2020) contre la violence faites aux femmes, sur le thème global : «Orangez le monde : Financez, intervenez, prévenez, collectez ! ». Un prétexte pour Idrissa Seck, le président du Conseil Economique Social et Environnemental (CESE) d'engager tous à œuvrer davantage pour la reconnaissance du rôle de moteur de tout progrès socio-économique des femmes et le respect de ses droits, gage de l'impulsion d'une nouvelle dynamique de paix et de sécurité en Afrique et dans le monde.

L 'édition 2020 de la Journée Internationale de lutte contre la violence faites aux femmes a été célébrée avant-hier, mercredi 25 novembre sous le thème : «Orangez le monde : Financez, intervenez, prévenez, collectez !» Se montrant sensible à la cause féminine, aux violences qui sont exercées sur les femmes et les filles, le président du Conseil Economique Social et Environnemental (CESE), Idrissa Seck a adressé un message à ces dernières. «A l'occasion de la célébration de la FEMME, actrice de paix mais objet de violences de toutes sortes, souvent impunies, il me plait de rappeler ce qui fut il y a 14 siècles : "Et qui te dira ce qu'est une FEMME ? C'est une créature dans laquelle Nous avons déposé un grand bien"», a posté Idrissa Seck sur sa page Facebook.

Et poursuivre : «Dans le sillage de ce 20e anniversaire de la Résolution 1325, prions, engageons-nous et œuvrons davantage pour que son rôle de moteur de tout progrès socio-économique lui soit dûment reconnu et que le respect de ses droits puisse impulser une nouvelle dynamique de paix et de sécurité en Afrique et dans le monde».

La célébration de cette journée, visant à mettre fin à la violence à l'égard des femmes est marquée par les 16 jours d'activisme contre la violence faite aux femmes (du 25 novembre au 10 décembre 2020).

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.