Sénégal: Mbour / Lutte pour la salubrité et les violences faites aux femmes - Une compilation «na set» pour la promotion de la culture de la jeunesse et de la protection de l'environnement

27 Novembre 2020

Son Excellence, Madame Irène Mingasson, l'Ambassadeur de la Délégation de l'Union européenne (UE) a loué la mobilisation des 13 artistes de la Petite Côte dans la lutte pour la salubrité et la protection de l'environnement, le mercredi 25 novembre 2020, dans le cadre du lancement de la Compilation "Na Set". Au carrefour entre la promotion de la culture, de la jeunesse et de la protection de l'environnement, elle entrevoit un succès planétaire de la compilation.

Pour Madame Irène Mingasson, la mobilisation des artistes de la Petite Côte pour des causes justes, un combat pour la salubrité et la protection de l'environnement, constitue toute une expression de créativité de la jeunesse. Selon elle, les femmes du Groupement d'intérêt économique (GIE) "And Suxali sa Gokh" de la commune Ngaparou ont fait preuve d'engagement et de créativité face aux défis actuels.

Elle a noté la fragilisation des femmes et des artistes dans un contexte de pandémie de Covid19. Mieux, elle a exprimé toute la fierté de l'UE d'être à leurs côtés pour gagner le combat en les invitant à la créativité et à la détermination face aux fléaux qui perdurent. Ainsi, elle a rappelé les priorités du projet de lutte contre le changement climatique, la préservation de l'environnement, la protection d'une agriculture durable et le développement de l'économie circulaire, les piliers du "Pacte Vert".

A l'en croire, l'UE a l'ambition d'atteindre la neutralité carbone en 2050, en prenant des engagements pour la garantie des conditions de vie décentes aux générations futures, en ne laissant personne en rade. Malgré les impacts de la Covid-19, elle a appelé à saisir le moment pour rebondir de façon positive pour la promotion d'une relance verte, inclusive et durable. "Le droit de vivre dans un environnement sain est l'un de nos droits les plus fondamentaux", a-t-elle affirmé, parlant du lien santé-environnement dans le contexte sanitaire actuel de la pandémie de Covid19. Madame Irène Mingasson de relever que la dégradation de l'environnement et l'exploitation abusive d'espèces végétales et animales ont favorisé l'émergence de nouvelles maladies.

Par conséquent, déclare-t-elle, tout doit être mis en œuvre pour un environnement et une biodiversité protégés, synonymes de bonne santé, d'équilibre et de bienêtre. Tout en s'adressant à la jeunesse par rapport à l'inexistence d'une planète B, elle a insisté que tout doit se faire pour la préservation de la Terre. Selon elle, la compilation des artistes musiciens va participer à l'éveil des consciences et la création de vocations. Elle se fait beaucoup d'admiration, après deux années de présence au Sénégal, de l'engagement et de la détermination de la jeunesse à prendre son destin en main.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.