Afrique: UFOA A - Sénégal/Gambie pour une place à la CAN U20 Mauritanie 2021

Si l'équipe gambienne a déjoué les pronostics en éliminant celle de la Guinée qui a réussi un carton plein lors de la phase de poule gagnant ses trois matchs, le Sénégal a souffert mais a su faire respecter son rang, en éliminant la Guinée-Bissau aux tirs au but (5-4) après avoir fait match nul 0-0 à l'issue de 120 minutes de jeu.

Le costume de favori a été lourd à porter lors des demi-finales du tournoi de qualification de la zone ouest A de l'UFOA ce samedi et la Guinée qui était grandissime favori l'a appris à ses dépens face à la Gambie qui a largement mérité sa victoire.

Jouant le plus souvent dans la moitié de terrain guinéenne, les Baby Scorpions ont mis le pied sur le ballon créant des difficultés au Syli junior qui s'est toutefois procuré les premières occasions.

A la 27e minute, la Gambie obtient un corner après un contre rondement mené.

Pressé par un attaquant gambien sur le corner, le capitaine guinéen Kerfala Camara marque de la tête contre son camp pour l'ouverture du score.

L'arbitre va siffler la fin de la première période sur cette avance des Gambiens qui aurait pu être plus conséquence s'ils étaient plus réalistes.

D'ailleurs, ils ont été punis dès le retour des vestiaires par un Syli junior très remonté et qui a transformé sa première occasion trois minutes (48') après le début de la deuxième période.

Au premier poteau, Bah Abdourahmane reprend de la tête le centre de Sékou Tidiany Bangoura.

Une minute après l'égalisation, la Guinée obtient un penalty mais le ballon est mollement tiré par Alya Touré dans les bras du gardien gambien Lamin Saidy, heureux de bloquer ce tir au but.

Le Syli junior venait de laisser passer sa chance.

Ainsi, après un slalom à l'entrée de la surface guinéenne, Kajaly Drammeh, prenait sa chance et la balle finit sous la barre guinéenne à la 63e minute.

Si les Guinéens ont essayé, le public a été plus proche d'assister à un troisième but gambien qu'à une égalisation guinéenne jusqu'au coup de sifflet final.

Réactions :

Dianbobo Baldé, coach de la Guinée : "C'est une grosse déception parce que nous pensions avoir largement les qualités pour passer le cap gambien. Notamment après avoir remporté nos trois matchs de poule où nous avons montré de belles qualités. Maintenant, il y a des choses que nous devons analyser une fois rentrés à la maison et voir en interne ce qui n'a pas marché".

Mattar Mboge, coach de la Gambie : "Nous avons bien étudié cette équipe de la Guinée qui a montré beaucoup de qualités au premier tour mais qui a aussi ses faiblesses. Contre le Mali, elle avait concédé beaucoup d'occasions même si elle avait finalement gagné (3-1). Donc, nous nous sommes appuyés sur la qualité de nos joueurs et profiter de toutes les opportunités et au finish, ça a marché.

Le Sénégal sort la Guinée-Bissau aux tirs au but

Pour la deuxième demi-finale, le Sénégal a été poussé jusqu'à ses derniers retranchements par la Guinée Bissau qui a vaillamment défendu ses buts contre les Lionceaux.

Ces derniers ont pris le jeu à leur compte et se sont créés de nombreuses occasions sans pour autant en marquer aussi pendant les 90 minutes que les prolongations.

"C'est ce que nous avons prévu, le Sénégal est une équipe très forte, il fallait l contenir et essayer de procéder par contres et le pousser à douter", a expliqué le coach bissau-guinéen Emiliano Té en conférence de presse.

Une stratégie qui a réussi jusqu'à la fin des prolongations mais n'a pas perturbé les Lionceaux selon leur entraîneur, Youssouph Dabo indiquant que son équipe s'est préparée à toutes les éventualités.

"Il ne nous a manqué que l'efficacité devant le but, nous avons réussi à contourner leur bloc-équipe et à entrer dans leur défense mais le but n'est jamais venu", a indiqué le coach sénégalais soulignant avoir bien préparé les tirs au but.

Sur cet exercice, c'est le 5e tireur bissau-guinéen Nelsio Corréa qui a raté sa tentative alors que du côté des Lionceaux les cinq tireurs respectivement (Dion Lopy, Lamine Camara, Mohamed Ba, Abdou Seydi et Libasse Gueye) ont transformé les leurs.

Réactions :

Emiliano Té : "Face à une forte équipe du Sénégal, il fallait mettre sur pied un plan de jeu qui va les faire douter. C'était de contenir les joueurs le plus longtemps possible pour les faire douter et essayer de jouer à fond les contres. Et les pousser le cas échéant jusqu'aux tirs au but. Dans cet exercice, c'est le Sénégal qui a gagné, je dis félicitations et nous allons continuer à faire grandir ce groupe".

Youssouph Dabo : "Face à cette équipe de la Guinée Bissau, il ne nous a manqué que l'efficacité devant le but, nous avons réussi à contourner leur bloc-équipe et à entrer dans leur défense mais le but n'est jamais venu. Mais, les joueurs sont restés concentrés jusqu'aux tirs au but parce que ça fait partie du match et nous nous étions préparés en conséquence".

A La Une: Mauritanie

Plus de: CAF

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.