Maroc: Le secteur extractif se porte bien au troisième trimestre

Après un accroissement de sa valeur ajoutée de 3,8% au premier semestre 2020, le secteur extractif maintient son affermissement au 3ème trimestre de l'année en cours, en ligne avec le renforcement de la production de phosphates roche de 5%, indique la Direction des études et des prévisions financières (DEPF).

Compte tenu d'une performance de 9,1% au T2 et de 0,1% au T1, la production de phosphates roche a augmenté de 4,8% à fin septembre 2020, après une amélioration de 2,3% un an plus tôt, précise la DEPF dans sa note de conjoncture de novembre.

Pour ce qui est des exportations du secteur, le volume des ventes à l'étranger de phosphates roche poursuit la bonne dynamique du mois d'août (+16,5%), pour augmenter de 36,9% en septembre, portant leur croissance à 10,5% au terme des neuf premiers mois de l'année, relève la même source.

A leur tour, les expéditions des dérivés de phosphates se sont raffermies de 42,2% au mois de septembre et de 14% au titre des neuf premiers mois de 2020.

Cette bonne orientation, en volume, s'est traduite par une consolidation du chiffre d'affaires global à l'export du groupe OCP de 27,6% en septembre, pour limiter son retrait à -2% à fin septembre 2020 et ce, malgré le maintien du recul des prix moyens de vente de phosphates et dérivés.

A La Une: Maroc

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.