Congo-Brazzaville/Egypte: Mercato - Le Congolais Francis Kazadi Kasengu débarque en Egypte

Dans les tuyaux depuis quelques jours, le transfert de Francis Kazadi Kasengu à Al Masry s'est conclu. Le Congolais quitte ainsi le Wydad de Casablanca.

Arrivé sur la pointe des pieds au Wydad de Casablanca lors du mercato hivernal de la saison dernière en provenance de Chabab de Mohammedia, Francis Kazadi Kasengu a réussi en l'espace de quelques mois à devenir la pièce maîtresse de l'attaque des Rouges.

Des performances remarquables qui ont logiquement attiré les convoitises de plusieurs clubs étrangers. L'attaquant international congolais s'est engagé avec Al Masry ce vendredi. Le désormais ex-attaquant du Wydad Casablanca a signé pour un montant environnant les 250.000 $ d'après plusieurs sources.

« Le club de Al Masry continue à renforcer ses rangs et signe avec l'international congolais Kazadi Kasengu pour 4 saisons», lit-on dans un communiqué. Le joueur a satisfait aux contrôles médicaux passés au Caire et est prêt à intégrer le camp d'entraînement d'Al Masry basé à Burj Al Arabe dès ce week-end.

En Egypte, Francis Kazadi tentera de remettre son club sur le podium après sa décevante 7e place la saison dernière en Premier League. Au Maroc, l'ancien attaquant de VClub aura marqué 17 buts en 22 matchs, distillant aussi 6 passés décisives.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.