Cote d'Ivoire: Nouveau code des marchés publics - Les contrôleurs budgétaires de l'administration renforcent leurs connaissances

28 Novembre 2020

L'Autorité nationale de régulation des marchés publics (Anrmp) et la Direction générale des marchés publics (Dgmp) ont organisé une session de renforcement de capacités du 24 au 25 novembre 2020, à Grand-Bassam, au profit de 95 contrôleurs budgétaires de l'administration publique autour du thème : « Procédures de passation, de contrôle et de régulation des marchés publics prescrites par le Code des marchés publics de 2019 ».

La formation a porté notamment sur les innovations relatives à la passation des marchés publics, spécifiquement le fonctionnement des Commissions d'ouverture des plis et de Jugement des offres (Cojo), au contrôle et à la régulation des marchés publics.

Les contrôleurs budgétaires de l'administration se sont également familiarisés avec les procédures concurrentielles simplifiées, l'exécution et le règlement des marchés publics, la gestion des litiges ainsi que les sanctions des violations de la réglementation des marchés publics et la gestion des audits des marchés publics.

Le contrôleur budgétaire peut-il remettre en cause les prix adoptés à l'approbation des marchés ? Le contrôleur budgétaire est-il suffisamment outillé pour assurer la réception d'un ouvrage et en valider le service fait ?

Est-il également disposé à être présent à la Commission d'ouverture et de jugement des offres (Cojo) des marchés publics ? Ce sont autant de questions qui ont trouvé des ébauches de réponse au cours du séminaire.

Selon Madame Gnakpa épouse Assamoi Brenda, vice-présidente du Conseil de régulation de l'Anrmp, cette formation s'inscrit dans le cadre d'une série de sessions de renforcement de capacités destinées à l'ensemble des acteurs de la commande publique.

Ainsi, avant les contrôleurs budgétaires, les contrôleurs financiers de l'administration publique et les responsables des Cellules de passation des marchés des ministères et leurs assistants ont été formés sur cette thématique.

« Nous avons planifié également plusieurs formations au bénéfice des acteurs impliqués dans la commande publique.

A cet effet, nous prévoyons des sessions pour les agents comptables de l'administration, les ordonnateurs des institutions, les sociétés d'État et les collectivités territoriales », a-t-elle indiqué.

L'Anrmp, pour mémoire, est le régulateur des marchés publics en Côte d'Ivoire. Elle a notamment pour mission, de définir la stratégie nationale en matière de formation, de statuer sur les différends ou litiges entre une autorité contractante et un acteur public ou privé nés à l'occasion de la passation et du contrôle de la commande publique dans les conditions prévues par le Code des marchés publics et le décret n°2018-358 du 29 mars 2018, déterminant les règles relatives aux contrats de Partenariats public-privé.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.