Egypte: L'Etat égyptien a fait un bond qualitatif dans l'amélioration des conditions de vie

L'Etat égyptien a réalisé, durant ces cinq dernières années, un bond qualitatif en matière d'amélioration des conditions de vie et de l'infrastructure, et a mis en place des méga projets qui ont largement réduit l'immigration clandestine, a dit le ministre des Wakfs, Mohamed Moukhtar Gomaa, lors du sermon du vendredi 27 novembre 2020 prononcé depuis la mosquée Al-Rahma, dans la ville de Ras El Bar, dans le gouvernorat de Damiette.

L'Etat, qui a mis en place des méga projets qui exigent une importante main d'œuvre, a lancé l'initiative "bateaux de sauvetage", a rappelé M. Gomaa, signalant qu'il faut faire davantage d'efforts et encourager les produits nationaux pour optimaliser l'initiative aux niveau national et humanitaire.

Les consommateurs doivent encourager l'économie de leur pays et le produit national, et les travailleurs, fabricants et les hommes d'affaires doivent renforcer la qualité et œuvrer pour consolider l'économie nationale, selon le haut dignitaire musulman.

Par ailleurs, le ministre a appelé la communauté internationale à ce que les pays parrainant le terrorisme et encourageant l'immigration clandestine rendent des comptes, demandant aux grandes puissances de ne pas oublier les pays pauvres.

Plus de: Egypt Online

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.