Egypte: Le fisc appelle les entreprises à rejoindre vite le système de facturation électronique

Le fisc égyptien a appelé les 347 entreprises concernées par la deuxième étape du système de facturation électronique décrétée par le président du Fisc à prendre vite les mesures nécessaires pour rejoindre ce système.

Le système de facturation électronique sera appliqué sur trois étapes avant d'être généralisé pour les autres entreprises, a indiqué Reda Abdel Kader, président du fisc égyptien, dans un communiqué, rappelant que la première étape a débuté le 15 novembre en cours dans 134 entreprises.

La deuxième étape, précise-t-il, commencera le 15 février prochain et sera appliquée dans 347 entreprises, alors que la troisième, qui concernera les autres entreprises inscrites auprès du centre des grands contribuables, devrait débuter le 15 mai 2021.

Toutes les procédures juridiques seront prises à l'encontre des entreprises concernées par le système de facturation électronique, qui s'abstiennent de le rejoindre, selon le président du Fisc qui a expliqué que l'application de ce système accorde plusieurs avantages aux contribuables.

Plus de: Egypt Online

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.