Rwanda: Paul Rusesabagina - «J'ai été kidnappé»

Paul Rusesabagina, opposant rwandais dont l'histoire a inspiré le film Hotel Rwanda, assure avoir été « kidnappé » par les autorités rwandaises.

C'est en tout ce qu'il a déclaré, vendredi 27 novembre, lors d'une audience, à Kigali, qui devait examiner sa demande de libération sous caution. Une première depuis son arrestation dans des circonstances floues, fin août, pour des accusations de terrorisme.

« J'ai été kidnappé. Ils ont pris tous mes papiers. Ils m'ont lié les jambes et les poignets et m'ont bandé les yeux », a déclaré Paul Rusesabagina devant la Cour.

C'était, selon un communiqué de la famille de Paul Rusesabagina, la première audience où l'accusé était défendu par un avocat de son choix, Maître Gâtera Gashabana, qui a affirmé que l'opposant avait été détenu au secret entre le 27 août, jour de sa disparition à Dubaï, et le 31 août, lorsqu'il a été présenté aux médias rwandais.

Ses accusations ont été rejetées par le procureur, Jean Cabin Habimana, qui a assuré que Paul Rusesabagina avait été arrêté à Kigali, selon des procédures régulières.

Lors d'une conférence de presse virtuelle, le 6 septembre dernier, le président Paul Kagame avait quant à lui laissé entendre que l'opposant était tombé dans un piège...

Une version qui avait été confirmée par Paul Rusesabagina lui-même, dans une interview au New York Times. « Quand j'ai atterri à Kigali, je pensais être à Bujumbura, au Burundi », avait-il précisé.

Rappelons que Paul Rusesabagina, membre de la plateforme de l'opposition rwandaise en exil, MRCD, est visé par treize chefs d'accusation, tous liés à des faits de terrorisme. La date de son procès est encore inconnue.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.