Madagascar: Moramanga - Deux faux-monnayeurs arrêtés

Au début de la semaine, les éléments de la brigade de Ranomafana et ceux de la brigade de Sahamamy ont arrêté deux faux-monnayeurs à Ranomafana Moramanga. Ils ont tenté d'aller à Toamasina à bord d'une moto en provenance de Moramanga.

Selon les renseignements recueillis , ces deux individus ont acheté des marchandises d'une valeur de 2 000 ariary par un billet de 10 000 ariary à chaque fois qu'ils passaient dans les villages longeant la RN2. Ils ont été enfin remarqués par les gens d'Ampasimbe qui ont alerté les éléments de la brigade Ranomafana, en collaboration avec les éléments de la brigade de Sahamamy.

Vers 17 heures, alors qu'ils étaient sur la route pour Toamasina, ils ont été interpellés et arrêtés devant la brigade de Ranomafana. Après la fouille, les éléments de la gendarmerie ont trouvé 156 billets de 10 000 ariary d'une somme de 1 560 000 ariary sous deux numéros identiques.

Les billets portaient les mêmes numéros de série de D 77668902 et D 66116632. Ces deux individus sont actuellement gardés à vue à la Brigade Ranomafana aux fins d'une enquête approfondie.

En général, les faux-monnayeurs utilisent des matériels informatiques et d'autres instruments sophistiqués comme des ordinateurs, des scanners ou des imprimantes pour parvenir à produire des faux billets de banque.

Ils utilisent également des découpeurs et des papiers typiquement identiques aux billets de banque. En 2018, la gendarmerie a arrêté 18 individus qui allaient écouler des faux billets de 616 600 000 Ar. Jusqu'à ce jour, c'est le plus grand réseau de faux-monnayeurs démantelé par les forces de l'ordre.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.