Madagascar: Météo - De la pluie provoquée dès début décembre

La saison des pluies a bel et bien commencé dans la Grande île. Le taux de précipitation concorderait avec les prévisions de la saison.

« Satisfaire les besoins en eau est une urgence ». C'est ce qu'a fait savoir une source concordante pour expliquer le projet de « provoquer des pluies artificielles prochainement afin de résoudre les problématiques d'approvisionnement en eau de quelques régions du pays ».

Une urgence motivée par la situation de pénurie d'eau dans quelques grandes villes de la Grande Île comme à Antananarivo et à Fianarantsoa. En effet, la situation serait devenue critique dans ces deux grandes villes du pays « au point où les autorités étatiques redoutent une explosion sociale ».

« Si cette problématique d'approvisionnement en eau dans la capitale et à Fianarantsoa persiste, l'on pourrait craindre un retour négatif de la part de la population. Celle-ci se plaint déjà des coupures incessantes d'eau depuis des mois voire des années.

Avec la situation d'après la Covid-19, le risque de soulèvement populaire est à craindre. Les malgaches souffrent en ce moment », a avancé notre source.

La provocation de pluies serait donc la solution trouvée par la Jirama et la direction générale de la météorologie du pays afin de pallier cette crise de la pluie et par conséquent de l'eau.

Technique. Le projet serait réalisé aux alentours d'Andekaleka et de Tsiazompaniry. La date choisie serait celle du 1er décembre de cette année. Il conviendrait par ailleurs de noter que la provocation de pluies nécessite des conditions favorables.

Entre autres, des amoncellements de nuages. Les prévisions de changement atmosphérique avancées par la direction générale de la météorologie du pays pour la semaine à venir pourraient favoriser cette provocation de pluies à partir du début du mois de décembre.

En effet, la direction générale en question annonce, pour la semaine à venir, une atmosphère humide favorisant la formation des précipitations.

L'insuffisance de pluies enregistrée ces derniers mois a des conséquences néfastes du point de vue de la santé publique mais surtout sur le processus d'approvisionnement en eau dans certaines grandes villes du pays.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.