Congo-Brazzaville: Close-combat - Fabrice Makaya Mateve prend les rênes de la fédération

Au terme de l'assemblée générale constitutive de la Fédération congolaise de close-combat( Fécoclose), qui s'est déroulée le 27 novembre à Brazzaville, Fabrice Makaya Mateve a été confirmé à la tête de cette structure, jadis une association affiliée à la Fédération congolaise de boxe des pharaons.

Dernière née des fédérations sportives nationales, la Fécoclose a totalement pris son indépendance et devrait désormais voler de ses propres ailes.

Elle projette déjà un avenir radieux, puisque les ambitions du président qui ont été, aussitôt, approuvées et validées par les membres du bureau exécutif fédéral ainsi que par tous les pratiquants, montrent bien leur volonté de faire de la Fécoclose l'une des meilleures fédérations nationales.

Selon les participants à l'assemblée générale constitutive, la vison de promouvoir et vulgariser le close combat n'est pas seulement nationale, d'autant plus que la Fécoclose est, à ce jour, la toute première fédération du continent africain. Ce qui fait de la République du Congo le pays phare du close-combat continental.

Pour sauvegarder tous les atouts de l'association congolaise de close-combat, créée en 2011 et qui est devenue fédération avec près de huit-cents membres, Fabrice Makaya Mateve compte sur son programme sportif axé sur six secteurs.

« Je remercie les membres présents et tous les partenaires. Le passage d'une association à une fédération témoigne bien le travail qui a été abattu par chacun de nous durant plusieurs années et soyez-en remerciés.

Nous demandons à la jeunesse de faire preuve de retenue et d'éviter tout acte susceptible de nuire à la réputation de notre discipline.

Nous devrons donc travailler la main dans la main, afin d'atteindre tous nos objectifs », a déclaré le président de la Fécoclose.

Au cours de cette rencontre, où les participants ont examiné et adopté les statuts, le règlement intérieur, le plan stratégique (2020-2021) de la Fécoclose, puis le projet de dénomination des commissions départementales en ligues départementales, les membres du bureau exécutif ont été également présentés.

Fabrice Makaya Matene est, en effet, à la tête d'un bureau de quatorze membres, où Chabert Alain Mandzou est 1er vice-président suivi de Martial Makinou-Sika(2e vice-président).

Noé Kakoula et Jean-Claude Moussitou occupent respectivement les postes de 3e et 4e vice-présidents.

Le secrétariat général est dirigé par Barnabé Boukoungou. Il est secondé par Ulrich Mouyele, tandis que Larosh Ip-Bivh a pris les fonctions de trésorier général et Angel Nfinga est son suppléant.

Pour sa part, Roland Francis Mahoungou a été unanimement choisi comme directeur technique national. Les noms des membres et ceux des commissaires aux comptes ont été également dévoilés au cours de cette assemblée.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.