Congo-Brazzaville: Basketball - Quatre ans de plus pour Bruno Jean Richard Itoua à la tête de la fédération

La carte à la continuité jouée par les électeurs a donné des ailes au président élu pour fixer les objectifs très élevés.

Bruno Jean Richard Itoua s'est engagé à redonner au basketball congolais ses lettres de noblesse afin que la discipline puisse retrouver sa place au Congo et au niveau international. Pour ce faire, le gouvernement, a-t-il souhaité, doit aider la Fécoket à dénouer la situation avec la Fiba Afrique.

« C'est la condition sine qua non pour beaucoup de choses. On va se battre pour que le basketball devienne l'un des trois sports le plus populaire, le plus prestigieux et honorable du pays », a indiqué le président de la Fécoket.

« Nous travaillons pour que cet accord soit exécuté notamment par la partie congolaise. Dès cet instant nous retrouverons notre place », a-t-il ajouté.

Les Diables rouges ont reçu un carton rouge pour leur participation aux compétitions internationales à cause du refus des autorités congolaises d'organiser l'Afro basket 2017 pour des raisons de trésorerie. Malgré cet handicap, Bruno Jean Richard Itoua a la suite dans les idées. Il a décidé de mettre en place un certain nombre de reformes structurelles pour mieux réorganiser le basketball au niveau local, des ligues et des sous-ligues. « Nous devons tout faire pour que les clubs aient une existence réelle, qu'ils aient des dirigeants, des terrains, des ballons, d'équipements d'entraînement et des entraîneurs. Il faut continuer à faire la promotion du basketball pour que la diaspora congolaise qui est faite de nombreux talents puisse nous aider dans ce sens », a-t-il commenté.

Bruno Jean Richard Itoua a promis mobiliser des appuis, des sponsors pour financer le basketball. Il s'est d'ailleurs engagé à organiser un championnat national en 2021. « On va travailler avec les clubs, les mairies, les entreprises, et tous ceux qui vont nous aider à développer le basketball. Nous allons travailler avec les annonceurs, les sponsors, pour que les clubs reprennent leur place », a-t-il indiqué.

L'actuel bureau de la Fécoket compte quatre vice-présidents notamment Gilles Denguet Atticki (premier vice-président), Martin Mizere Moungondo (deuxième vice-président), Christian Hermann Mboungou (troisième vice-président) et Gérard Ouissika (quatrième vice-président). François Faustin Nianga est le secrétaire général avec pour adjoint Pierre Bouki. Mme Bousse née Jeanne Claudette Makila garde son poste de trésorière générale, sécondée par Clémence Moukengué Mampembé. Jean Pierre Mangondza, Guy Serge Mifoundou et Nelia Massamba Nlandou sont les membres.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.