Congo-Brazzaville: Département de la Bouenza - Le Centre culturel municipal de Nkayi perd son éclat

Le bâtiment abritant le Centre culturel de Nkayi, communauté urbaine du département de la Bouenza, se délabre. Les livres au programme manquent à la bibliothèque, les appels adressés aux partenaires pour redorer le blason de la structure ne se font pas entendre.

Sur l'avenue principale qui mène à la gare ferroviaire de Nkayi, le bâtiment du Centre culturel municipal se distingue à la fois par sa dénomination en lettre capitale au fronton et par son état de délabrement.

La peinture se décape pour faire place à la poussière de la terre jaune de la localité. Un petit seau d'eau pour le lavement des mains, placé à l'entrée, prouve que les mesures barrières contre la Covid-19 y sont appliquées.

En réalité, le Centre culturel de Nkayi, fruit d'un projet franco-congolais de lecture publique, n'est qu'une bibliothèque. Celle-ci occupe la plus grande salle du bâtiment. Pas d'espace dédié aux spectacles, expositions, conférences...

Difficile d'organiser des activités socio-culturelles. « Là, se dressent une radio et télévision locales. De l'autre côté, les travaux d'extension du local se poursuivent pour abriter le compartiment numérique de la bibliothèque », a expliqué le chef de section bibliothèque, Jean Thomas Kiminou.

La bibliothèque du Centre culturel municipal de Nkayi n'est pas épargnée par le manque de manuels(au programme) qui se pose dans plusieurs bibliothèques du pays.

A scruter les rayons des manuels, l'on constate qu'il y a des livres de différentes spécialités, de différents cycles scolaires (primaire, collège et lycée), mais qui sont vieux.

Par ailleurs, les fiches statistiques de fréquentation montrent que les élèves y viennent constamment. Le nombre augmente lorsqu'ils sont à l'orée des examens d'Etat ou des évaluations de passage.

Jean Thomas Kiminou a lancé un S.O.S. afin d'aider le Centre culturel municipal de Nkayi à redorer son blason et relever les défis qui se présentent à lui.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.