Afrique Centrale: Zone Cémac - La BDEAC débloque 31 milliards FCFA pour le financement de nouveaux projets du secteur privé

À l'issue de son conseil d'administration tenu, le 27 novembre, la Banque de développement des États de l'Afrique centrale(BDEAC) a approuvé le financement des six projets et le programme d'émissions obligataires par appel public à l'épargne.

L'engagement de l'institution financière communautaire en faveur du secteur privé porte le volume global des investissements de l'année 2020 à 186 milliards FCFA, contre 271 milliards en 2019.

Selon le président de la BDEAC, Fortunato-Ofa Mbo Nchama, cette baisse du niveau des engagements de la Banque est due à la crise sanitaire de Covid-19.

Mais en renforçant ses interventions dans le secteur privé, l'institution financière espère ainsi booster la consommation des ménages par le maintien ou la création des emplois.

Pour assurer la mise en œuvre de son plan stratégique de développement 2020-2022, l'institution entend mobiliser 300 milliards francs CFA en vue du financement des projets à fort impact socio-économique.

Elle va soumettre la demande d'autorisation des émissions obligataires par appel public à l'épargne auprès de l'assemblée générale des actionnaires. Si cette dernière l'autorise, l'opération de levée de fonds se fera sur le marché sous-régional en devise locale.

Mais l'une des décisions attendues du conseil d'administration a été l'adoption du budget exercice 2021, qui s'élève à 43 milliards FCFA. « Les priorités du budget sont la poursuite de financement des économies de la sous-région, d'autant plus que les demandes de financement s'accroissent de manière exponentielle.

L'objectif principal de ce budget, c'est de continuer à accompagner aussi bien le secteur privé que le public dans le financement des économies », a précisé Fortunato-Ofa Mbo Nchama, ajoutant que la BDEAC va jouer un rôle central dans le financement des projets intégrateurs présentés à la récente table ronde des bailleurs de fonds à Paris, en France.

À noter qu'en raison de la persistance de la pandémie du coronavirus(Covid-19), le conseil d'administration s'est déroulé en visioconférence, sous la présidence du ministre des Finances et du Budget de la République centrafricaine, Henri-Marie Dondra.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.