Sénégal: L'ANER est en train d'installer des mini-centrales solaires dans le monde rural

Fatick — L'Agence nationale pour les énergies renouvelables (ANER) est en train d'installer des mini-centrales solaires dans le monde rural, dans le cadre de la vulgarisation de l'énergie, a-t-on appris, samedi, à Fatick (centre), de son directeur général, Djiby Ndiaye.

"Nous sommes en train d'installer dans les zones rurales (... ) des mini-centrales solaires", a dit M. Ndiaye aux journalistes, à la fin de la Foire régionale de l'énergie solaire, qui se tenait à Fatick depuis samedi.

Les mini-centrales vont approvisionner en énergie solaire des moulins à mil, des ateliers de coiffure ou de couture, etc., selon M. Ndiaye.

Cette démarche de l'ANER va permettre aux populations du monde rural de dérouler des activités génératrices de revenus, a-t-il dit, affirmant que le taux d'électrification rurale est passé de 25% en 2012 à 60% aujourd'hui, au Sénégal.

"Si l'Etat est parvenu à ce taux de 60%, c'est en partie grâce à l'énergie solaire, qui a apporté une très forte contribution à l'électrification rurale", a expliqué Djiby Ndiaye.

Selon M. Ndiaye, plus de 700 villages sont connectés au réseau électrique avec de l'énergie solaire.

A cette politique énergétique menée par l'Etat s'ajoute l'achat de kits solaires par les ménages, a rappelé le directeur général de l'ANER.

Selon lui, l'Etat envisage de connecter 300 villages au réseau électrique, avec le soutien financier de l'Allemagne.

La Foire régionale de l'énergie solaire a été organisée par l'Agence régionale de développement de Fatick et l'ONG Initiative Développement.

Elle avait pour thème : "L'énergie solaire photovoltaïque à usage productif dans la réduction de la pauvreté en milieu rural".

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.