Sénégal: Lancement des travaux de la Cité financière de Sandiara

Sandiara — Les travaux de construction de la Cité financière de Sandiara ont été lancés ce mardi par le maire de cette commune du département de Mbour, Serigne Guèye, a constaté l'APS.

"Nous avons voulu, dans la même lancée du Plan Sandiara émergent, la Zone économique et industrielle de la commune, mettre en place une cité des finances qui est un instrument fondamental, qui a une vocation départementale, régionale voire nationale", a-t-il déclaré en marge de la cérémonie.

L'objectif, a précisé le maire de Sandiara, est de rapprocher les industries implantées dans la commune des établissements financiers.

Le but est de "favoriser" un écosystème où l'entrepreneur qui a besoin d'un ou dix milliards de francs CFA pour construire dans la zone une usine, puisse, sur place, trouver une banque, des sociétés d'assurance capables de lever ces fonds immédiatement".

Cette cité, dans un court terme, disposera d'une tour de dix étages pour 15.000 m2 de bureaux, des salles de conférence, des salles de presse, des restaurants, des hôtels, des supermarchés et des parkings, a déclaré Serigne Guèye Diop.

Pour la deuxième phase devant être déroulée les cinq prochaines années, il est prévu deux autres tours de dix étages, lesquelles permettront d'abriter des sièges de sociétés de dimension mondiale.

Il a révélé que Sandiara a déjà accrédité quatre universités qui comptent s'y implanter, notamment celles de Dakar qui va s'installer dans le village de Mbourokh, à côté de l'agropole, pour la recherche industrielle, la nouvelle école nationale des Douanes sur une vingtaine d'hectares, pour 14 milliards d'investissements.

L'école 13 37 du Maroc, spécialisée dans le codage informatique et l'école supérieure de commerce (SUPDECO), avec un campus social et académique sur 20 ha sont les deux autres écoles accréditées.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.