Sénégal: Casamance - Une digue anti-sel de 10 kms pour récupérer 840 ha de terres cultivables

Ziguinchor — L'Etat en partenariat avec la Coopération allemande a fait des investissements en Casamance qui ont permis de récupérer 840 hectares de terres cultivables après la construction d'une digue anti-sel de 10 kilomètres, a indiqué à Ziguinchor le directeur général de l'Agence d'exécution des travaux d'intérêt public contre le sous-emploi (AGETIP) El Hadji Malick Gaye.

"Avec la coopération allemande, nous avons réalisé 130 kilomètres de pistes rurales. Mais nous avons surtout construit une digue anti-sel de 10 kilomètres qui a permis de récupérer 840 hectares de terres cultivables", a déclaré M. Gaye.

Il faisait jeudi une visite de chantiers au niveau de la voirie urbaine à Ziguinchor, à l'Université Assane Seck.

"Toutes ces infrastructures sont réalisées avec la méthode haute intensité de main-d'œuvre. A Ziguinchor beaucoup d'autres projets seront réalisés dans le domaine de la voirie.

Cela va entrainer la création de milliers d'emploi", a assuré le directeur général de l'AGETIP qui effectué ces visites en compagnie du gouverneur de Ziguinchor Guédj Diouf et du maire de la ville Abdoulaye Baldé.

"Ces chantiers vont entrainer une création d'emplois selon le ratio du Bureau international du travail (BIT)", a promis El Hadji Malick Gaye.

Il a par ailleurs visité le marché Tilène en reconstruction après un incendie. "Pour la reconstruction du marché Tilène, toutes les études de conception technique et architecturale sont faites et validées. Nous avons pris en compte les préoccupations d'ordre sécuritaire", a dit M. Gaye.

"Toutes les normes sécuritaires sont au rendez-vous. Les installations de réseaux électriques et de sécurité d'incendie sont prévues. Les installations sont faites de sorte à éviter les branchements clandestins par les commerçants", a fait remarquer le directeur général de l'AGETIP.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.