Seychelles: (Visite officielle) Le président des Seychelles, Wavel Ramkalawan est parmi nous

Le premier protocole d'accord sur la sécurité et la lutte contre la criminalité a été signé par Sylvestre Radegonde, le ministre des Affaires étrangères et du Tourisme et le commissaire de police de Maurice, Khemraj Servansin.
29 Novembre 2020

Des mains jointes, des saluts appuyés. Le nouveau président des Seychelles Wavel Ramkalawan est arrivé à l'aéroport SSR aujourd'hui dimanche 29 novembre. C'est peu après 15h30 cet après-midi qu'il a foulé le sol mauricien pour sa première visite officielle en tant que chef d'Etat, depuis son élection fin octobre.

Wavel Ramkalawan est accompagné d'une délégation de neuf personnes, dont la First Lady, Linda Ramkalawan. La délégation comprend notamment le ministre des Affaires étrangères et du Tourisme, Sylvestre Radegonde. Ainsi que le commandant des garde-côtes seychellois, le colonel Simon Dine. Est aussi du voyage, la directrice de World Affairs and Countries, Patsy Moustache; et un cadre supérieur du bureau des narcotiques des Seychelles, Yves Léon.

Durant cette visite officielle, qui s'achèvera le 2 décembre prochain, le président des Seychelles signera une série de Memorandum of Understanding. Parmi ces accords de cooperation, l'un concerne la police, la sécurité et la lutte contre la criminalité. Un autre traite du secteur des technologies de l'information, notamment l'échange d'expertise en matière de cybercriminalité. A noter que durant son séjour, le président des Seychelles loge au Sugar Beach Hotel à Flic en Flac.

A La Une: Seychelles

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.