Maroc: Le TAS à l'heure africaine

Objectif : Dépasser Gamtel et le tour de chauffe de la Coupe de la CAF

C' est au TAS qu'échoit l'honneur d'ouvrir le bal des compétitions continentales pour les clubs marocains au titre de la saison 2020-2021. La formation casablancaise, chère à tous les habitants de Hay Mohammadi, aura, pour son baptême africain, à défier ce samedi à partir de 17 heures à Banjulson homologue gambienne de Gamtel pour le compte du match aller du tour préliminaire de la Coupe de la Confédération CAF.

Une première sortie africaine pour le TAS qui nourrit l'espoir légitime de réussir pleinement son entrée en matière. Il est vrai que la partie ne sera pas une simple sinécure, mais ça reste jouable à condition de bien négocier la manche aller en vue d'aborder le retour d'ici une semaine au Complexe sportif Mohammed V de Casablanca dans de bonnes dispositions. L'adversaire du jour n'est pas à cataloguer parmi les gros calibres du continent, néanmoins il demeure un habitué de l'épreuve dont les meilleures performances se limitent au petit tour et puis s'en va.

Sur le papier, il faut reconnaître que c'est Gamtel qui bénéficie des faveurs des pronostics, mais le TAS, libéré de toute pression, est sommé de jouer à fond ses chances même si le handicap reste le manque de compétition pour des joueurs qui découvrent l'Afrique. Le TAS, locataire de la D2 et qui dispute cette épreuve en sa qualité de vainqueur de la Coupe du Trône, a regagné Banjul jeudi dernier, deux jours avant le choc afin de peaufiner les ultimes réglages et s'acclimater avec les conditions dans lesquelles se déroulera le match.

En tout cas, l'effectif du TAS, quasiment renouvelé est décidé à franchir ce cap, comme en atteste la déclaration faite, à notre alter ego Al Ittihad Al Ichtiraki, de l'entraîneur du club, le Français Nicolas Flebert qui a souligné que ses protégés aborderont cette C2 avec de grandes ambitions afin d'obtenir de probants résultats.

Avant de rappeler qu'il s'agit là de la première participation du TAS à uneCoupe africaine et que l'équipe avait disputé quelques matches amicaux en vue d'être prête à cette échéance. En plus du TAS, le football national sera représenté en cette Coupe de la Confédération parla Renaissance de Berkane, finaliste de l'épreuve en 2019 et vainqueur de l'édition 2020. Le standing des Berkanis leur donne le droit d'être exempts du tour préliminaire et leur première sortie est attendue au tour suivant où ils affronteront le vainqueur du match qui mettra aux prises les Guinéens d'AS Kaloum et les Mauritaniens de Tevragh-Zeina.

A l'instar de la RSB mais cette fois en Ligue des champions, le WAC et le Raja ne disputeront pas eux aussi le tour de chauffe. Ils entameront leur campagne africaine lors du stade suivant dont les matches aller sont prévus les 22 et 23 décembre et ceux du retour les 5 et 6 janvier 2021. Le WAC héritera du vainqueur du match qui opposera l'équipe ghanéenne d'Anglogold au Stade Malien, alors que le Raja jouera soit le club de GambiaAF soit celui de Teungueth FC du Sénégal. Pour ces trois grosses écuries du football marocain, contrairement au TAS, les choses sérieuses, c'est pour plus tard, après ce tour, ultime étape avant la phase de poules.

Fortunes diverses à Accra pour les EN féminines

La sélection féminine marocaine s'est inclinée face à son homologue ghanéenne sur le score de 3 buts à 1, jeudi en match amical disputé dans la capitale ghanéenne Accra. L'unique réalisation des Marocaines a été l'œuvre de Ghizlane Chebbak (4è). Cette rencontre sert de préparation pour le Onze national aux prochaines échéances. Par ailleurs, la sélection nationale féminine des moins de 20 ans s'est imposée face à son homologue ghanéenne (1-0), au terme d'un match amical disputé jeudi à Accra. L'unique but de la rencontre a été l'œuvre de Safae Banouk (38è) qui offre ainsi la victoire au Onze national. La rencontre s'inscrit dans le cadre de la préparation des Lioncelles de l'Atlas pour les prochaines échéances.

A La Une: Maroc

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.